Rechercher :

(Auteur, Thème, etc...)
Mon Compte
Mon Panier
_
Promotions

_
--

_ _
Philippe BRENOT



Philippe Brenot, médecin psychiatre et anthropologue, est Directeur d’enseignement au Diplôme Inter-Universitaire de Sexologie à l’Université Paris 5. Son travail de recherche porte sur l’anthropologie de la sexualité et la clinique du couple. Son activité littéraire est le complément naturel de la recherche clinique. Directeur littéraire aux édition l’Harmattan (Collections Psycho-logiques et Conversciences), il fonda en 1989 les Editions L’Esprit du Temps dont il est aujourd’hui le directeur littéraire.


BIBLIOGRAPHIE

Ouvrages en librairie

Les Mots du corps (Le Hameau,1987 et l'Esprit du Temps, 1992)
Les Mots du sexe (Le Hameau, 1988 et l'Esprit du Temps, 2002)
Les Mots du sommeil (L'esprit du Temps, 1991)
Les Mots de la douleur (L'Esprit du Temps, 1992)
La Sexologie (P.U.F., 1994)
L’éducation sexuelle (P.U.F., 1996)
Place Pey-Berland, lettre ouverte aux maires de Bordeaux (Confluences, 1996)
Le Génie et la folie en peinture, musique et littérature (Ed. Plon, 1997)
(4 ed. étrangères : traductions en italien, espagnol, portuguais, coréen)
Eloge de la masturbation (Zulma, 1997)
(traductions en anglais et italien)
Les Emotions (Zulma, 1998)
La Relaxation (P.U.F., 1998, nouvelle édition (17e mille) 2003)
Relaxation et sexualité (Odile Jacob, 1998) (OJ poche, 2004)
Les Médecins de l'amour (Zulma, 1998)
De la lettre d'amour (Zulma, 2000) (traduction en italien)
Inventer le couple (Odile Jacob, 2001) (OJ poche, 2003)
Qu’est-ce que l’amour ? (avec A.ndré Comte Sponville) (L'Esprit du Temps, 2001)
500 ans de psychiatrie (L'Esprit du Temps, 2001)
Le sexe et l’amour (Odile Jacob, 2003)
Le Journal d’Arthur et Chloé (Odile Jacob, 2004)
(3 ed. étrangères : traductions en italien, espagnol, catalan)
Le Dictionnaire de la sexualité humaine (L'Esprit du Temps, 2004)
Le Génie et la folie en peinture, musique et littérature (Odile Jacob, 2007)
PSY, mode d’emploi (L'Esprit du Temps, 2007)
Les Violences ordinaires des hommes envers les femmes (Odile Jacob, 2008)
Le sexe, l’Homme et l’évolution (avec Pascal Picq, Odile Jacob, 2009)
Le Vin et l’Amour (Ed. Féret, 2009)

sous la direction de Ph. Brenot

Les Origines (L'Harmattan, 1988) avec Y. Pélicier, H. Reeves, Y. Coppens…
Langages (L'Harmattan, 1989) avec J. Cosnier, B. Cyrulnik, M. de Ceccaty…
Sociétés (L'Harmattan, 1990) avec E. Morin, M. Crozier, R. Chauvin…
La Mémoire (2 vol., L'Harmattan, 1989)
Dictionnaire de la sexualité humaine (L’Esprit du Temps, 2004)
Dictionnaire de concepts (123 co-auteurs, 222 notices)

Collaborations

Les Objets de la Psychiatrie (L’Esprit du Temps, 1996)
Dictionnaire de concepts (150 co-auteurs, 225 notices)
La honte des origines in Si les lions pouvaient parler (Gallimard, 1998)


en diffusion exclusive auprès des médecins

Les Mots de la dépression (1990)
Les Mots de l'anxiété (1991)
Les Mots de la mémoire (Prix de l'information médicale, 1993)
Les Mots de l'inhibition (1996)
Dépression : il faut récupérer (textes et dessins d'humour) (1992),
Impuissance masculine, perspectives historiques (1994)
Male Impotence (1995)
Männliche Impotenz (1995)
Dépression et… sexualité (1995)
Le Petit Traité de psychiatrie (2002)

Cassettes audio

Naissance du langage et dimension humaine (ed. Dictys, 1993)

Alain-Julien Rudefoucauld
Suite à l'exode, Alain-Julien Rudefoucauld s'installe en Aquitaine où il vit et travaille aujourd’hui. Il se consacre à l'écriture par les scénarii, le roman, le théâtre et la poésie, à la composition par des musiques de scène. C'est le théâtre qui lui permet de faire connaître ses écrits qui sont ses premières publications littéraires. Il a enfin publié deux romans, le premier par Maren Sell chez Calmann Lévy, le second par Denis Roche aux Editions du Seuil.


BIBLIOGRAPHIE


ROMANS :

- Autonomie d’un meurtre, Calmann-Lévy, 1998
- J’irai seul, Seuil, Fiction et Compagnie, 2003

THEATRE :

- En Faire quoi, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1991
- Fatsflat, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1996
- Sacrifice, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1996
- Dutzoll Frontier, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1997
- Dancing, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1998
- Êtra, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 1999
- L’Ordre et le Silence, L’Esprit du Temps, Théâtr’Avenir, 2004


ŒUVRES LITTERAIRES REPRÉSENTÉES ET PUBLIÉES

v ETE 90 : Écriture de Eléments, Baptême, Partition, Au fond de la mer, En faire quoi.
v Avril 91 : Création de Au fond de la mer par la Compagnie des Autres à Carpentras.
v Novembre 91 : Publication de En Faire Quoi (Centre Régional des Lettres et l'Esprit du Temps).
v 1992 : composition musicale Peter Pan (ballet) mise en scène de Jean-Manuel Florensa et chorégraphie de Geneviève Florensa
v 1991 – 1993 : Musiques de scènes : Christophe Colomb, La maison jaune Van gogh, Antonin Artaud.
v De Mai 91 à Décembre 93 : D'autres pièces sont écrites, Fatsflat, La Grille, Grise Comédie, Ache, La Glaise, Lettres Algériennes, État des Lieux.
v Novembre 93 : Création de Fatsflat, monologue, par le Théâtre des Tafurs à la FNAC de Bordeaux.
v Mars 1994 : Création de En Faire Quoi par le Théâtre de Feu à Mont de Marsan.
v Août 94 : Lecture du tryptique Sacrifice, comprenant le Mouchoir, le Scalpel, les Orties au Festival de Sarlat par la compagnie Les marches de l’Été.
v Juillet 95 : Bourse d'encouragement attribuée par la Direction du Théâtre et des Spectacles pour Sacrifice.
v Inscription de Sacrifice au répertoire de la Direction du Théâtre et des Spectacles.
v 1996 : Publication de Fatsflat et Sacrifice par L’Esprit du Temps.
v Avril 97 : Lecture de Dancing par le Théâtre des Tafurs au Molière à Bordeaux dans le cadre de l’opération « Réseaux de conduite » coproduction C.D.N. BORDEAUX, O.A.R.A, TAFURS.
v Avril - Mai 97: Création de Le Scalpel par Jean-Luc Terrade à la Manufacture des Chaussures à Bordeaux (TNT).
v Juillet 97 : Dans le cadre de « Réseaux de conduite », publication de Dancing par Script / Rébus.
v Aout 97 : Création de Les Orties par Jean- Luc Terrade au Festival de Théatre de Blaye (Les chantiers de Blaye).
v Septembre 97 : Édition par L’Esprit du Temps de Dutzoll Frontier.
v Inscription de Dutzoll Frontier au répertoire de la Quinzaine des Auteurs par le comité SACD en 1995.
v Avril 98 : Bourse d’encouragement du Centre National du Livre.
- Lecture de L’Ordre et le Silence au Festival de Théâtre de Blaye par le Théâtre des Tafurs.
v Octobre 1998 : Publication de Dancing aux Éditions l’Esprit du Temps.
v Mai 1999 : Aide à l’écriture pour Irelemon (remise du texte en mai 2000) par la Direction de la Musique, de la Danse, du Théâtre et des Spectacles.
v Mai 1999 : Attribution d’une résidence pour l’écriture d’Irelemon à la Chartreuse à Villeneuve Les Avignon
v Juillet 1999 : Lecture publique de L’ordre et le silence au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis par le Théâtre des Tafurs.
v Septembre 1999 : Création du Tryptique Sacrifice : Le mouchoir, Le scalpel, Les orties par Jean-Luc Terrade au TNT de Bordeaux.
v Octobre 1999 : Publication de Êtra aux Éditions l’Esprit du Temps
v Janvier 2004 : création de Midi, pour en finir, par Alain-Julien Rudefoucauld dans le cadre du festival du cours organisé par Jean-Luc Terrade aux Marches de l’été.
v Mai 2004 : Publication de L’ordre et le silence aux Editions l’Esprit du Temps
v Eté 2004 : Création de la pièce de théatre L’ordre et le Silence par le Théatre des Tafurs, dirigé par François Mauget au festival de Blaye, puis au TNT début 2005
v Eté 2004 : Création de l’ Eposken de L’ordre et le Silence par une compagnie de théâtre d’amateurs, dirigé par Caroline et François Mauget, au festival de Blaye.
v Août 2005 : Fin de l’écriture de L’œil au ventre (roman soumis à publication)
v Octobre 2005 : Lecture publique d’un recueil de pièces courtes dont De africa, Excise, Frères, My God, La Trente deuxième, Bingo, le Marieur, Projection…à la Librairie La Machine à Lire à Bordeaux, dans le cadre de Lire en fête. (ARPEL)
v En cours : romans : Ecriture d’Eisenover, écriture de Sémaphore, relecture et correction de Mémoire d’un impuissant
- Théâtre : travail sur Face à Face en collaboration avec Philippe Thiébault, enseignant au conservatoire de théâtre de bordeaux

CHANSONS

- Chanson POURQUOI TANT PARLER (création par le groupe « faites que je dorme »)
- Chanson FAITES QUE JE ME REVEILLE (création par le groupe « faites que je dorme »)
- Chanson POURQUOI TANT PARLER D’ANNEES (création par le groupe Faites que je dorme )
- Chanson LE CUL D’UN PENDU(création par le groupe Faites que je dorme)
- Chanson KALACHNIKOV(création par Claude Brousse)
- Chanson SOPHIE(création par Claude Brousse)
- Chanson TRINQUONS ENCORE (création par Claude Brousse)
- Chanson GARDEZ L’AXE (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson ON A JURE (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson SEPT PETIS NAINS (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson LA CAPE (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson LES BEAUX QUARTIERS (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson OVER THE EARTH ( en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson TAPIS (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson C’EST PAS QUE J’AI FAIBLI (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson FAUDRAIT QUE TU SOIS LA (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson GEL DANS LA TÊTE (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson ON A JURE (en cours de création par Claude Brousse)
- Chanson PETITS LAPINS (en cours de création par Claude Brousse)


THEATRE

- Monologue ETRA (edition)
- Monologue FASTFLAT (édition, création)
- Monologue FRERE (lecture)
- Monologue IRINA MDOUFA (lecture)
- Monologue MIDI POUR EN FINIR (lecture, création)
- Monologue MOUCHOIR (édition, création)
- Monologue ORTIES (édition, création)
- Monologue SCALPEL (édition, création)
- Pièce courte DIALOGUE MY GOD (lecture)
- Pièce courte DIALOGUE ELEMENT (lecture)
- Pièce courte DUOS COMBATS (lecture)
- Pièce courte FRERES (lecture)
- Pièce courte LES BETES SAUVAGES (lecture)
- Pièce courte Monologue LA TRENTE DEUXIEME (lecture)
- Pièce courte PARTAGE (lecture)
- Pièce courte Trilogue MARIEUR (lecture)
- Pièce courte Trilogue BINGO (lecture)
- Pièce courte Trilogue EXCISE (lecture)
- Polylogue DANCING éposken (édition, création)
- Polylogue DUTZOLL FRONTIER (édition)
- Théâtre DE AFRICA (lecture)
- Théâtre L’ORDRE ET LE SILENCE (édition, création)
- Théâtre Trilogue L’ORDRE ET LE SILENCE EPOSKEN (édition, création)

Alain BRUN



Psychologue, psychanalyste, Alain Brun dirige la collection « Perspectives Psychanalytiques ». Il a en outre collaboré à de nombreux ouvrages, entre autres aux Editions L’Esprit du Temps, et notamment à la revue «Pratiques Psychologiques ».

Sous le pseudonyme d’Alain-Julien Rudefoucauld, il a publié plusieurs romans et de nombreuses pièces de théâtre. (cf. sa fiche auteur)


BIBLIOGRAPHIE


ARTICLES

- LE MONSTRE ET LE VISUEL, (in Les représentations du monstrueux, Imaginaire et Inconscient, 2004)
- Article INTERVIEW par Dana Castro dans le Journal des psychologues, 1998
- Article ETRANGERETE(communication aux Journées Occitanes de Psychanalyse, Toulouse 1994)
- Article VIEILLESSE UTOPIE CREATION (in Vieillesse et création, ouvrage codirigé avec Jean-Claude Reinhardt, Paris, l’Harmattan, Collection Psycho-logiques, 2006)
- Article PSYCHOLOGIE A L’HOPITAL, Editions le Mascaret, Bordeaux)
- Article REPONSE A MAX KOHN (in Pratiques Psychologiques,2000, 103-104)
- Article TRANSMISSION ET GENERATION in Actes psychanalytiques, n° 13
- Article TOPIQUE DU TRAUMATISME (in Pratiques Psychologiques, 1998,1,57-60)
- Article GARDONS NOUS DES GARDES(in Pratiques psychologiques, 1995,4,45-50)

CONFERENCES

- Conférence ESTIME DE SOI, Bordeaux, CHU, 2002
- Conférence JOURNEES DE PSYCHOGERONTOLOGIE, Bordeaux, 2001
- Conférence ŒDIPE, Bordeaux, 1976
- Conférence ART ET VIE Bordeaux 1997
- Conférence LA TEMPORALITE, Bordeaux, 2001
- Conférence LA FIGURABILITE, Bordeaux, 2000
- Conférence STRUCTURATION PSYCHOLOGIQUE, Bordeaux, 1992
- Conférence Consultation Clinique et Therapeutique, Bordeaux, 2003
- Conférence Seance psychanalytique et Dramaturgie, Bordeaux, 1999
- Conférence Structurations Pychologique s 2, Bordeaux, 1991
- Conférence La Condensation, Bordeaux 1976
- Conférence La Scopie dans les tableaux collages, Bordeaux 1997
- Conférence Art et Psychanalyse, Bordeaux, 2000
- Conférence Chronicisation et Féodalité, Bruxelles, 2001

PORTRAITS

- BINET (Pratiques Psychologiques, 1999,1,125-128)
- BION (Pratiques Psychologiques, 1999,3, 109-113)
- BREUER (Pratiques Psychologiques, 2003,2, 103-107)
- Sandor FERENCZY (Pratiques Psychologiques, 1998,1,87-91)
- Otto RANK (Pratiques Psychologiques, 1998,1,87-91)
- GRODDECK (Pratiques Psychologiques, 2002, 2, 109-112)
- WALLON (Pratiques Psychologiques, 2000,3,105-108)
- Pierre JANET (Pratiques Psychologiques, 1999,1,145-148)
- JUNG (Pratiques Psychologiques, 2001 ,137-140)
- MEYERSON (Pratiques Psychologiques, 2001,2 133-136)
- PIAGET (Pratiques Psychologiques, 1998,3,87-91)
- Wilhelm REICH (Pratiques Psychologiques, 1998,4,91-95)
- Carl ROGERS (Pratiques Psychologiques, 2002,1, 85,88)
- VIGOTSKI (Pratiques Psychologiques, 1999,4,133-136)
- RORSCHACH (Pratiques Psychologiques, 1998,2,36-66)
- Mélanie KLEIN (Pratiques Psychologiques, 2000,4,119-121)
- SKINNER (Pratiques Psychologiques, 1997, 4, 101-105)
- PAVLOV (Pratiques Psychologiques, 1997,4,101-105)

SCIENCES HUMAINES

- La Rhétorique du Rorschach (Thèse de Doctorat de Psychologie)
- Je me souviens (in La Mémoire, l’Harmattan, 1989,124-127)
- Clinique de l’efficience Weschlérienne (à paraître)


Sophie de MIJOLLA-MELLOR




Sophie de Mijolla-Mellor est psycha-nalyste, professeur de psycho-pathologie clinique à l’Université Paris 7, directrice de la rédaction de Topique avec Jean-Paul Valabrega et de la rédaction de Recherches en Psychanalyse avec Paul-Laurent Assoun. Elle a publié de très nombreux ouvrages en librairie dont, aux Editions l’Esprit du Temps, Les Femmes dans l’histoire de la Psychanalyse.



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE

- Traduction du Léonard de Vinci de Kurt Eissler, P.U.F., 1980 (416 p.).

- Le Plaisir de pensée, Paris, P.U.F., Bibl. de psychanalyse, janvier 1992, 413 p.

- Meurtre familier. Étude psychanalytique sur Agatha Christie, Paris, Dunod, coll. Psychismes, 1995 (Traduction en italien, Borla, 1995).

- Fondamental de psychanalyse, Recueil de 700 pages en collaboration sous la direction d’A. et de S. de Mijolla, Paris, P.U.F., 1996. ( Traductions en italien, portugais, espagnol, )

- Penser la psychose. Une lecture de l’oeuvre de Piera Aulagnier, Paris, Dunod, 1998, coll. Psychismes, 252 p. (Traduction en Italien, Borla, 2001).

- Les femmes dans l’Histoire de la psychanalyse, collab. dir. S. de Mijolla, l’Esprit du Temps, 1999.

- Le besoin de savoir (Théories et mythes magico-sexuels dans l’enfance), Paris, Dunod, 2002).(traduction en italien, Borla 2005)

- Dictionnaire international de la psychanalyse (notions, biographies, oeuvres, événements, institutions), en collaboration avec A. de Mijolla, B. Golse et R. Perron , Paris, mars 2002, Calmann-Lévy.

- Le besoin de croire ( Métapsychologie du fait religieux) , 311p, Paris, Dunod, collection « Psychisme », Mars 2004. Traductions en portugais « A neccessidade de crer », ED Unimarcos, Sao Paulo, Brésil. (novembre 2004) et en italien (Borla), à paraître.

- La cruauté au féminin (coll, dir S. de Mijolla-Mellor) , 2004, Paris, PUF. (Traduction en portugais, ed Companhia de Freud, Brésil, à paraître)

- La sublimation (128p) Paris, 2005, PUF « Que sais-je ? »

- L’enfant lecteur. De la Comtesse de Ségur à Harry Potter, Paris, Bayard, 2006.

- La paranoïa, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 2006 (à paraître)

- Croire ou douter, Ed de l’Atelier, Paris, 2006 (à paraître)

- Un divan pour Agatha Christie, L’Esprit du Temps, 2006 (à paraître)


CONTRIBUTIONS A OUVRAGES COLLECTIFS

- « L’intellectuel, le vivisecteur et le conquistador » in Souffrance, plaisir et pensée, Paris, Les Belles Lettres, 1983, (49 p.).
- « Vérité ou fantasmes de vérité », in Métapsychologie et philosophie, (en collaboration), Paris Les Belles Lettres, juin 1985, (27 p.).
- «Survivre à son passé», L’autobiographie (en collaboration), Paris Les Belles Lettres, juin 1987, (27 p.).
- «La pulsion d’investigation à l’oeuvre : les Cinq Cahiers de Marie Bonaparte», (Actes du colloque de Duino sur «La psychanalyse et la femme»).
- «Histoire et psychanalyse», in Psychanalyse en Russie (coll.), C.H.3, Paris, l’Harmattan, 1992.
- «Les explications médicales données aux enfants», in Pédiatrie et psychanalyse, Paris, 1993, (pp. 93-101).
- «L’enfant idéal n’existe pas», in Les parents, le pédiatre et la psychanalyse, Editions P.A.U., 1995.
- « Femmes, fauves et grands criminels » in La cruauté au féminin, dir S. de Mijolla-Mellor, Paris, PUF, 2004
- « Préambule » in « La cruauté au féminin », dir S. de Mijolla-Mellor, Paris , PUF, 2004..
- Préface livre de Mark Haddon , Strange dog , Pocket Jeunesse, 2004
- « Limites et interactions de la psychanalyse » in Penser les limites-Hommage à André Green, Delachaux et Niestlé, Paris, 2002.
- Le terrorisme entre ordre et désordre » in Violences dans la modernité, Université Paris 7, septembre 2003.
- « Différenciation entre pensée concrète et pensée métaphorique chez le chizophrène en voie de guérison » trad d’un article de H. Searles in Harold Searles, coll Psychanalystes d’aujourd’hui, Paris , PUF.
- « L’indifférence est-elle une sérénité ? » dans un ouvrage collectif aux Editions de l’Atelier , L’indifférence, une fuite ? , Paris, Février 2006 .
- « La pensée buissonnière » in L’absentéisme scolaire dir P. Huerre, Paris, Hachette.
- « Mythes indigènes et mythes magico-sexuels » dans un ouvrage collectif Anthropologie et psychanalyse, regards croisés, ed EHESS, Paris, 2006.


A paraître :

- « Sublimation et résilience » dans un livre collectif à paraître chez Odile Jacob autour des travaux de Boris Cyrulnik, Psychanalyse et résilience.

- « Botticelli and the adolescent body image » à paraitre dans ouvrage collectif en américain dirigé par Harold Blum, N.Y., USA.


ARTICLES IN DICTIONNAIRES

- Articles du Dictionnaire International de la Psychanalyse. (ss dir. A. de Mijolla, Calman-Levy, 2004) (traductions en portugais et en américain, 2005)

acte (passage à l’) - acte manqué - acting-out/acting in - actuelles sur la guerre et la mort (S. Freud, 1915b) - aliénation - amitié - analyse quatrième (IVème Groupe O.P.L.F.) - archéologique (métaphore) - Aulagnier-Spairani, Piera (1923-1990) - autobiographie - autohistorisation - besoin de causalité - caractère (et formation du) - cas (récit de) - certitude - civilisation (Kultur) - clivage - clivage du Moi - coexcitation libidinale (voies d’influence réciproque) - concept inconscient - conduites suicidaires - construction de l’espace analytique (S. Viderman) - constructions-reconstructions - création artistique et littéraire - créativité - curiosité infantile - déjà-vu - deuil et mélancolie (Freud S., 1916-17g [1915]) - Don Juan et le double (O. Rank) - double (le) - doute - Einfall - ennui - éphémère - étrangeté (sentiment d’) - fantasmes originaires - Freud présenté par lui-même (Freud S., 1925d [1924])- Homosexualité féminine- Idéal du Moi - idéalisation - Infans (Klein, Lacan, Aulagnier) - intellectualisation - interactions de la psychanalyse et psychanalyse appliquée - Introduction à la psychanalyse (Freud S., 1916-17a) - Je (Lacan, Aulagnier) - jugement de condamnation - l’auto-analyse de Freud et la découverte de la psychanalyse (Anzieu D.) - l’inconscient (Freud S., 1915e) - l’inquiétante étrangeté (Dans Unheimliche, Freud S., 1919h) - La violence de l’interprétation. Du pictogramme à l’énoncé (Aulagnier P.) - lapsus - le clivage du Moi dans les processus de défense (Freud S., 1940e [1938]) - le créateur littéraire et la fantaisie (Freud S., 1908e) - le refoulement (Die Verdrängung, Freud S., 1915d) - les explications sexuelles données aux enfants (Freud S., 1907c) - logique - Moi idéal - mort (représentation de la) - mot d’esprit - non-sens - objet-zone complémentaire (Aulagnier P.) - orgasme - originaire (l’) - passion - pensée - pensée animique - pensée magique - pictogramme (Aulagnier P.) - plaisir de pensée (Mijolla-Mellor S; de) - potentialité psychotique - primitif - projet identificatoire (Aulagnier P.) - Quatrième Groupe O.P.L.F. - recherche (pulsion de) - recherche en psychanalyse - rencontre (Aulagnier P.) - représentation idéique (Aulagnier P.) - roman familial - scène originaire, scène primitive - sens - Souvenir d’enfance de Léonard de Vinci (Un) (Ein Kindheitserinnerung de) - sublimation - suicide - Sur les théories sexuelles infantiles (Freud S., 1908c) - télépathie, occultisme - temporalité psychique - temps - théories sexuelles - Topique (revue) - toute-puisance - toute-puissance de la pensée - vérité - vérité historique - Weltanschauung (conception de l’univers) - zone érogène

- Articles du Dictionnaire de la Sexualité Humaine (ss dir P. Brenot, Ed. L’Esprit du Temps, 2004)

curiosité sexuelle, théories sexuelles infantiles, besoin de savoir

PREFACES D’OUVRAGES

- « Comment peut on être Merina ? » in Un culte d’exhumation des morts à Madagascar par PL Pacaud, Paris, L’Harmattan, 2003

- Préface non titrée à la traduction française de Strange dog par Mark Haddon, Paris, Pocket Havas, 2004.

ARTICLES dans des revues étrangères à Comité de lecture

- « The pleasure of thought during the session», Int. Forum of Psychoanal., 1999. «
- «How can the psychoanalytic approach to the artistic representation help to understand the analytical process», International Forum of Psychoanalysis, Stockkholm, 2000.
- «The evolution of the psychoanalytic practice with psychotics», in Psychoanalysis and History, Artesian Books, London. 2003
- « Les interactions de la psychanalyse » tr en italien, revue Psyche, dir Lorena Preta, Il Saggiatore, Rome, 2004.
- « El espacio interno de la investigacion» tr en espagnol, revue Clinica y analysis grupal, dir I. Sanfeliu, 2004.
- « Le sentiment océanique », tr en portugais, in Tempo psicanalitico, Brésil, Sao Paulo, dir A.M. Rudge, 2004.
- « Terrorismo-Barbarie e Disordine » in Quaderni di psicoterapia infantile, Rome, ed Borla.
- « Femmes, fauves et grands criminels » (en espagnol, par I. Sanféliu revue Clinica y analysis grupal, dir I. Sanfeliu, 2005.)
- « Le crime d’amour propre » (en portugais, par M. Etienne, Revue de la PUC de Rio , Brésil)
- « Abordagem clinica do sentimento oceanico na sua relaçao com crença”, in Tempo psicanalitico, Rio, Brésil , PUC.
- “Le interazioni delle psicoanalise », In Psiche, Rome, 2006.


ARTICLES dans revues françaises à Comité de lecture

Sous le nom de Mellor-Picaut, S.,

- «Le travail de la création dans “L’auto-analyse de Freud et la découverte de la psychanalyse”, par Didier Anzieu», Psychanalyse à l’Université, tome 2, n° 8, sept. 1977 (17 p.).
- «La sublimation, ruse de la civilisation ?», Psychanalyse à l’Université, tome 4, 15 juin 1979, (37 p.).
- «Un institut expérimental des Sciences Humaines Cliniques», Psychanalyse à l’Université, tome 4, n° 14, mars 1979, (7 p.).
- «La vision et l’énigm», Topique, n° 25, avril 1980, (35 p.).
- «Ces destins que peut imposer à la pensée la quête du plaisir», Psychanalyse à l’Université, tome 5, n° 20, sept. 1980, (21 p.).
- «Le corps savant et l’érotisme de tête», Topique, n° 27, mai 1981, (30 p.).
- «Représentation du corps et appel au persécuteur dans la problématique perverse», Topique, n° 28, déc. 1981, (32 p.).
- Traduction de l’article de H. Searles : «Différenciation entre la pensée concrète et la pensée métaphorique», Nouvelle Revue de Psychanalyse, n° 25, printemps 1982, (22 p.).
- «Idéalisation et sublimation», Nouvelle revue de Psychanalyse, XXVII, printemps 1983.

Sous le nom de Mijolla-Mellor, S. de,

- «Intervention», Adolescence, tome 2, n° 1, printemps 1984, (5 p.).
- «Réflexions psychanalytiques sur l’ «intellectualité», Topique, n° 34, janvier 1985, (12 p.).
- «Rendre compte d’une analyse», Psychanalyse à l’Université, tome 10, n° 40, octobre 1985, (25 p.).
- La trame phobique de l’ennui», « Nouvelle Revue de Psychanalyse, XXXII, automne 1985, (12 p.).
- «L’écriture en secret», Adolescence, tome 4, n° 1, printemps 1986, (11 p.).
- «Les bribes de certitude», Psychanalyse à l’Université, tomme 11, n° 44, octobre 1986, (32 p.).
- «Le dégoût de savoir», Études freudiennes, n° 29, avril 1987, (11 p.).
- «Psychanalyse et plaisir de pensée (exposé de soutenance de la thèse de Doctorat d’État)», Psychanalyse à l’Université, tome 12, n° 47, juillet 1987, (9 p.).
- «Le phénomène passionnel», Dialogue, n° 96, 2ème trimestre 1987, (11 p.).
- «La formation la meilleur dans le genre», Revue Internationale d’Histoire de la Psychanalyse, 2, P.U.F., 1989.
- «On bricole un enfant», Topique, n° 44, sept 1989, (pp. 257-268).
- «Autobiographie de la psychanalyse», Le Coq Héron, n° 118, sept. 1990, (pp. 6-14).
- «Le travail de pensée dans l’interprétation», Topique, n° 46, déc. 1990.
- «Le journal intime, symptôme ou remède ?», Cahiers de Sémiotique textuelle, Université Paris X.
- «La théorie de la pensée chez Piera Aulagnier», Topique, 49, mai 1992.
- Histoire et histoires», in «Littérature personnelle et psychanalyse», Revue Le Coq Héron, n° 126, oct. 1992.
- «Incapable de penser», Psychiatrie française, mars 1993, (pp. 35-45).
- «La notion de potentialité psychotique», Psychanalyse à l’Université, 18, 71, juillet 1993, (pp. 5-16).
- «Le «bon droit» du criminel», Topique, 52, octobre 1993, (pp. 141-162).
- «Construire son histoire», Revue Internationale d’Histoire de la psychanalyse, 6, 1993, (pp. 1-31).
- «L’angoisse de fiction chez Hitchcock», Topique, 53, mars 1994, (pp. 203-223).
- «L’image de l’enfant dans la psychanalyse : apports de Winnicott», Études Freudiennes, n° 36, janvier 1995.
- «L’intérêt pour la psychanalyse à l’Université», Cliniques Méditerranéennes, 1995, (pp. 45-46).
- «Potentialité des scissions dans la théorie psychanalytique elle-même», Topique, n° 57, 1995.
- «Aliénator ou les enjeux théoriques de la troisième scission», Clin. méditerranéennes, 1996, (pp. 49-50).
- «Résistance et savoir dans l’analyse», Études Freudiennes, 1995.
- «Le meurtre comme théorie sexuelle infantile», Topique, 59, 1996.
- «Les mythes sexuels infantiles», Revue Trans., 8, Montréal, 1996.
- «Le plaisir de pensée dans la séance», Topique, 1996.
- «De la découverte de Freud à la recherche en psychanalyse», Topique, 61, 1996.
- «L’angoisse de fiction», L’encéphale, XXII, déc. 1996.
- «La passion du crime», Perspectives psych., 36, 1 janvier 1997.
- »L’impensable du Hasard», Topique, n° 63, 1998.
- «La fabrique de la déception : entretien avec André Green», Topique, n° 65, 1998.
- «,: le plaisir de surcroît Aristote et Freud « Topique, 66, 1998.
- «L’aveu», Topique, 70, 1999.
- «Les mythes magico-sexuels autour de l’origine et de la fin», Topique, 68, 1999.
- «La maison hantée», Le Divan Familial, 2, 1999.
- «Topique et l’institution psychanalytique», Topique, 69, 1999.
- «Sexualité fin de siècle», in Forum sexe et psychiatrie, Synapse, n° 155, 1999.
- «La théorie de la psychose dans l’oeuvre de Piera Aulagnier», Le Journal des Psychologues, oct. 1999, ° 171.
- «Représentation artistique et processus analytique», Le Journal des Psychologues, 2000.
- «La pulsion d’exhumer», Topique, n° 73, 2000.
- «Avant-propos sur l’origine», Topique, n° 73, 2000.
- «Le temps zigzague et se chevauche», Topique, n° 74, 2001.
- «Donner et retenir ne vaut» (Essai sur la dette en psychanalyse), in Topique, n° 79, 2002.
- «La pensée est-elle apatride ?», in Topique, n° 80, 2002.
- «“De visu”, le visuel et le pensable de l’événement», (dans Topique, n° 83, 2003).
- «Les mythes magico-sexuels dans l’imaginaire de l’enfant», in Imaginaire et inconscient, L’Esprit du Temps, septembre 2003.
- « Idéalisation et sublimation », Topique, no 82, Mai 2003.
- « Le terrorisme entre ordre et désordre », Topique, no 83, Septembre 2003.
- « La pensée archaîque dans les mythes magico-sexuels », Topique, no 84, Novembre 2003.
- « Les ivresses sacrées », Topique no 84, Décembre 2003.
- « La recherche en psychanalyse à l’université » in « Recherches en psychanalyse», 1er sem 2004.
- « Les interactions entre psychanalyse et anthropologie » in revue « L’Homme », (à paraitre 2005.
- « Organes énigmatique et constructions mythiques » in Topique, no 87, 2005
- « Le crime d’amour propre » in Recherches en psychanalyse, no 2, 2005
- « La conversion dans tous ses états » in Recherches en psychanalyse, no 2, 2005
- « L’amour peut-il être sublimé ?» in Topique, no 90,2005.
- « De l’informe à l’archaïque » in Recherches en psychanalyse, no 3, 2005.
- « La pulsion d’exhumer donnée à voir dans « Fellini Roma » in Confrontations psychiatriques, no 45, 2006
- « Le progrès dans la spiritualité » in Cliniques méditerranéennes, no73
- « On est ce qu’on devient »in Topique no 94.
- « Réponses à Daniel Widlöcher » à paraître dans Topique no 96.


ARTICLES DANS REVUES SANS COMITE DE LECTURE ou ACTES DE COLLOQUES

- «Aristote et Freud : le plaisir», Pub. Hôp. St Vincent de Paul, 1996
- «Les pédophiles du point de vue de la psychanalyse», Actes du colloque du T.G.I. de Créteil, déc. 1997
- «Le meurtre : entre fantasme et réalité», Actes de l’Association Rénovation, Bordeaux, oct. 1997.
- «Plaisir et inhibition de pensée», Cahiers du Centre Claude Bernard, 1999.
- «La lassitude amoureuse», Cahiers de l’EPCI, automne 2001.
- «Questions à Sophie de Mijolla-Mellor» (interview), in Carnet Psy, n° 71, avril 2002.
- «Pierre Fédida à l’Université», in Carnet Psy, nov. 77, déc. 2002/janv. 2003.
- «Penser le traumatisme», Actes du IIIè Colloque de Victimologie Clinique (Traumatisme et résilience), Montpellier, 2002.
- «La quête du sens dans la psychose», (Actes du Colloque de Bruxelles Penser la psychose).
- «Faut-il effacer les dettes ?», in Actes du Colloque du CECOF, nov. 2002 (Que faire de ses souffrances), 2003.
- «Du besoin de savoir chez l’enfant à la recherche adulte», in Actes du Forum professionnel des psychologues, nov. 2002, 2003.
- «Pierre Fédida : de la pensée de la mort à la mort réelle», in Cultures en mouvement, 2003
- « Le désordre terroriste » in Actes de la Formation continue de Paris 7. Université d’été Septembre 2004.
- « Pourquoi la guerre ? » in Impact médecin, no 32, 28 Mars, interview par JP Ulmann.
- « Ces objets que l’on refuse de jeter » in Femmes actuelles, no 957, Fev 2003.
- « Pierre Fédida, 1934-2002 » in Journal de l’AIHP, no 35, Printemps 2003. (parution en français et en anglais, diffusion internationale)
- « Pierre Fédida à l’université » in Carnet Psy, no 77, janv 2004
- « Trois défis pour la psychanalyse » in Carnet Psy, 2004.
- « Agatha Christie sur papier glacé » in Carnet Psy 2006
- « En vouloir ou pas, un heureux événement » in Carnet Psy, 2006 (à paraitre)
- « La sublimation » in Journal des psychologues, 2006

DIRECTION DE NUMEROS DE REVUES

Revue Topique

1994, n° 53 : Pouvoirs de l’image (Ed. Dunod).
1994, n° 54 : Nature-Contre nature I.
1994, n° 55 : Nature-Contre nature II.
1995, n° 56 : Identifications.
1995, n° 57 : Scissions psychanalytiques.
1995, n° 58 : L’épreuve du politique.
1996, n° 59 : L’enfant écrit.
1996, n° 60 : L’analyste en séance.
1996, n° 61 : Apprentissages de la psychanalyse.
1997, n° 62 : Définir les souffrances (Ed. L’esprit du temps).
1997, n° 63 : Le Hasard.
1998, n° 64 : Solitudes.
1998, n° 65 : La déception.
1998, n° 66 : Les pulsions.
1998, n° 67 : Micheline Enriquez.
1999, n° 68 : Les théories sexuelles infantiles.
1999, n° 69 : Trente ans.
2000, n° 71 : Femmes.
2000, n° 72 : La fonction paternelle.
2000, n° 73 : A l’origine.
2001, n° 74 : Piera Aulagnier.
2001, n° 75 : Psychanalyse et Anthropologie.
2001, n° 76 : L’évolution de la pratique clinique.
2001, n° 77 : Premiers et derniers entretiens.
2002, n° 78 : Féminité et Bisexualité.
2002, n° 79 : La dette.
2002, no 80 La pensée en exil
2002, n° 81 : Guerre, mort et terreur.
2003 , no 82, Les idéaux et le féminin
2003, no 83, Représentations du terrorisme
2003, no 84 Mythes et anthropologie
2003 no 85 Les spiritualités
2004 no 87 Les résurgences de l’Archaïque
2004 no no 86 L’acte et le temps
2004 no88 Psychanalystes et psychiatres en France
2004 no 89 Psychanalystes et psychiatres dans le monde.
2005 no 90 L’Amour
2005 no 91 Le Mal (tome 1)
2005 no 92 Le Mal (tome 2)
2005 no 93 Grandir
2006 no 94 Faire grandir
2006 (en cours) no 95 L’écoute transmise

Revue « Recherches en psychanalyse »

2004 - no 1, La recherche en psychanalyse à l’université
2004 - no 2, Le crime
2005- no 3, L’Informe et l’Archaïque
2005 - no 4, Langue et traduction
2006 – no 6, Malaise dans la Recherche




COMMUNICATIONS - CONFÉRENCES

Septembre 1995 - Septembre 1996

20 Septembre, débat autour de mon livre Meurtre familier», organisé par Dunod.
Du 14 Octobre au 22 Octobre : semaine de conférences à Montréal (Canada), à l’invitation de l’hôpital du Sacré-Coeur de Montréal et de la Société Psychanalytique de Montréal. Thème : «Les théories sexuelles infantiles»
25 Octobre, intervention à France Culture avec Eliane Centini, au sujet de Meurtre familier
12 Janvier, Colloque sur l’échographie (pédiatres et psychanalystes), conférence : «Moi, Madame, je mesure d’abord»
24 Février, conférence I.F.C. du Barreau de Paris : «Acte et passage à l’acte»
22 Février, conférence à l’Association «Présage» : «L’investissement de l’abstraction à l’adolescence».
19 Mars, conférence aux Journées de l’hôpital Saint-Vincent de Paul : «Le plaisir de pensée.
23 Mars, conférence à l’I.F.C. du Barreau de Paris : «Profils imaginaires de meurtriers».
1er Juin, participation au Forum des Revues à Beaubourg : présentation de Topique.
26, 27, 28 Juillet, conférence aux Rencontres Internationales de l’A.I.H.P. à Paris sur : «Cent ans de psychanalyse», et «De la découverte de Freud à la recherche en psychanalyse».

Septembre 1996 - Septembre 1997

7 Septembre, Journées sur l’attaque de panique (Laboratoire Smithkline-Becham). Conférence sur «L’angoisse de fiction dans la littérature et au cinéma».
14 Septembre, participation et conférence sur Agatha Christie (Journées Agatha Christie à Dinard).
25 Octobre, table ronde à l’Hôpital Sainte-Anne et revue Nervure sur «Les tueurs en série».
8 Mars, conférence à Florence (Italie), sur «L’Art et la Psychanalyse» dans le cadre des Journées organisées par l’I.P.A.
20 mars, Poitiers. Conférence à l’Université sur «Fonctions et destins des théories sexuelles infantiles».

Septembre 1997 - Septembre 1998

17 et 18 Octobre, Journées de l’Association Rénovation à Bordeaux («violence et culture»), conférence sur «Le meurtre : entre fantasme et réalité».
21 et 22 Novembre, Journées du Théâtre de la Science à Bordeaux sur «Le cerveau et la pensée», conférence sur «La pensée».
6 Décembre, débat autour du livre pour enfants («Chair de Poule») au Salon de Montreuil. Intervention à propos de l’angoisse en littérature enfantine.
8, 9, 10 Mai, Madrid (International Forum of psychoanalysis) sur «Les psychoses», conférence sur «L’apport de l’oeuvre de Piera Aulagnier sur les psychoses».
16, 17, 18 Juillet, Rencontres de l’A.I.H.P. à Londres. Conférence sur «Des femmes, théoriciennes de la psychanalyse».


Septembre 1998 - septembre 1999

7 Novembre, discussion de la conférence de L. Balestrier sur «Les origines», IVème Groupe.
18 Novembre, conférence au Centre Claude Bernard sur «L’inhibition de pensée».
20 Novembre, conférence au Théâtre de la Science : «Au temps des origines».
2 Décembre, conférences sur «L’aveu», Colloque I.F.C. du Barreau de Paris («Le système de la preuve en droit pénal»).
5 Décembre, conférence au G.R.E.R.P. à Nantes : «Mythes et constructions de l’identité».
6 Décembre, conférence sur «La sexualité aujourd’hui : perspectives psychanalytique», dans le cadre des Journées de la psychiatrie et Synapse à La Villette.
30 Janvier, conférence au IVème Groupe : «Les mythes sexuels infantiles sur l’origine et la fin».
31 Janvier, conférence : «La maison hantée», au Colloque de la Société de Thérapie Familiale sur «La maison familiale».
13 Février, conférence à Bordeaux (IVème Groupe). Présentation et débat autour de mon livre Penser la psychose.

Septembre 1998 - septembre 2000

23 septembre, soirées scientifiques autour de mon livre Penser la Psychose, Lyon, (IVème Groupe).
20 octobre, conférence au Colloque «Architecture de la pensée, pensée de l’architecture», organisé à Lyon par l’Association du 2ème Millénaire. «Le plaisir de construire par la pensée.
20 novembre, journées scientifiques autour de mon livre Penser la Psychose, Paris, (IVème Groupe).
27 novembre, exposé à l’Ecole de Psychologues Praticiens, Paris, «Comment l’esprit vient aux enfants).
4 décembre, conférence dans le cadre du colloque «Dépression et libido», Evian, «L’effondrement des certitudes et le plaisir de pensée».
10 décembre, conférence-débat autour du livre Les femmes dans l’histoire de la psychanalyse.
3à septembre, conférence sur Journées du IVème Groupe, «La temporalité dans l’oeuvre de Piera Aulagnier.

Septembre 2000 - septembre 2001

2 décembre, conférence à l’Université de Lyon 2, «Le sentiment amoureux».
9 décembre, conférence à Evian, «Dépression et libido (II)», «L’ennui comme haine du temps».

Septembre 2001 –septembre 2003

6 octobre, «Le plaisir de la répétition» (E.P.C.I.).
13 octobre, «L’enfant et l’imaginaire» (GIREP).
26 novembre, «Les interactions de la psychanalyse» (conférence «Trente ans de Paris VII»).

Septembre 2003-septembre 2004

- “L’Adversaire”, a narcissistic murder. » in « Second European psychoanalytic film festival », Londres, Oct 30th- Nov 2nd.
-“Le cas entre science et fiction” in « Leggere la psicoanalisi », Venise, Ateneo Veneto, 9 Nov 2003.
- « Le mystère d’Agatha Christie »in Le theatre de la Science, Bordeaux, « Génie et créativité », 12 janv 2003.
- « Y at’il une neurobiologie de la sexualité ? » in Semaine de la science, St Michel /Orge, coll. Le Monde et Le Monde de l’Education, du 20 au 25 janv.
- « Le tabou, resexualisation de l’interdit », 15eme Forum Le Monde, Le Mans, 24,25,26 oct 2003.
- « Les représentations du terrorisme », Ateneo Veneto,Venise, Italie, 12 Avril 2003. (texte publié in extenso dans le Corriere della sera)
- « Penser la psychose »,groupe Soc. Psy. de Venise, 12 Av. 2003
- Rome , « La quête du sens dans la psychose », Centro psicanalitico di Roma, 16 Avril 2003.
-Présentation de mon livre « Le besoin de savoir » et discussion dans le cadre de :
a – Les Journées scientifiques du IVeme Groupe, Paris, 1er Fév 2003.
b- le GIREP, Paris 31 Mars 2003.
c- Université de Rennes / IVeme Groupe, 4 Oct 2003.
- « Femmes , fauves et grands criminels », Colloque « La cruauté au féminin », ED Recherches en psychanalyse et ED Langues, Littérature, Image, université Paris 7, 15 Mars 2003.
- « Du besoin de savoir à la recherche adulte », Université Paris 10, Sciences de l’éducation, C. Blanchard-Laville, 15 Nov 2003.
- « L’Informe », in « Hommage à Pierre Fédida », Paris 7, 15 Nov 2003 ;

Septembre 2004-septembre 2005

Conférences invitées à l’étranger

1- Invitation pendant une semaine ( du 5 au 14 novembre 2004)par l’université Sao Marcos de Sao Paulo, Brésil pour des conférences autour de la traduction en brésilien de « A necessidade de crer » et conférences sur la recherche en psychanalyse.
Invitation par la Pontificale université de Rio de Janeiro pour des conférences cliniques.
2 « Botticelli et le corps adolescent », Conférence au colloque organisé par l’IPA à Florence (Italie) sur « Les représentations du corps » en Mai 2005.
3 Invitation à Rome (Italie) par la revue Psychè en avril 2005 sur « Contaminations et interactions de la psychanalyse »
4- Invitation pendant une semaine ( 14 au 23 juillet 2005)par la société psychanalytique péruvienne (Lima, Pérou) pour des conférences sur le « besoin de savoir », les « résurgences de l’archaïque dans la cure » et le « plaisir de pensée ».

Conférences invitées en France

« Le désir d’aliéner » in Université d’été Paris 7, septembre 2004.
« L’enfant en mal d’apprendre » in Journées d’étude du CMPP de Compiègne( 17 nov 2004)
« Qu’est ce que l’Illumination ? » in Colloque « La Bible et les psychanalystes » (20 nov 2004)
« L’amour peut-il être sublimé ?» in Journées du IVeme Groupe (21 nov 2004, Lyon)
« Le besoin de croire » in Conférences de l’Etoile organisées par le pasteur Alain Houziaux ( Paris, 15-1-2005)
« Les destins des mythes magico-sexuels » in Congrès « La sexualité infantile aujourd’hui » (Paris, 18-29 fév 2005)

septembre 2005- mars 2006

Conférences invitées en France :

Université d’Aix en Provence (Pr P. Gutton) « La confiance entre parents et enfants » Juin 2005.
6eme Congrès international d’histoire de la spychiatrie (EAHP), « L’illumination entre délire et mystique », Sep 2005.
- Séminaire « Babylone » (Psychanalyse, littérature et art) , « L’angoisse de fiction chez Hitchcock », 3 Oct 2005.
Ecole nationale de la Magistrature , nov 2005, « Crime de sang , crime de sexe et amour-propre »
Envie d’amphi « Du besoin de croire à la croyance en Dieu », déc 2005.

1er colloque de psychanalyse et gynécologie, « De la sexualité à la sensualité », 14 janv 2005.
« Source et genèse du besoin de croire », Université de Lyon 2, janv 2006.
- « Les questionnements de l’enfant sur l’origine et sur la fin », », Université de Lyon 2, janv 2006.
« La sublimation » débat autour de mon livre au IVeme Groupe OPLF 18 Mars 2006.
Colloque « BBADOS » « Conflit esthétique et esthétique de la cruauté » , Paris, 31 Mars 2006.
Colloque Lacan (organisé par la SPP), Aix les Bains, 1er Avril 2006, « De Lacan au IVeme Groupe »

Conférences invitées à l’étranger :
Colloque sur le Terrorisme organisé par l’UCAM (Montréal, Canada), Oct 2005. - « Terrorisme et barbarie »
Beyrouth, Société de Psychanalyse libanaise, 10 Mai 2006, « La cruauté du féminin »
Espagne, Malaga, (I. San Féliu), « Le plaisir de pensée dans la séance », 29 Avril 2006.
Italie, Palerme « Il Pollaiolo », « La sublimation »

VALORISATION DE LA RECHERCHE


- Correspondante et conseil des Éditions Bayard Presse pour l’étude d’un point de vue psychanalytique des textes de littérature enfantine («Chair de poule», science fiction, etc.).

- Aide à la conception d’un livre de psychologie destiné aux enfants de 8-10 ans intitulé «Qui suis-je ?» (Editions Bayard).

- Correspondante et conseil pour les Collections pour enfants des Presses de la Cité.

- Interviews dans des revues de vulgarisation ou grand public («Parents», «L’express», «Ça m’intéresse»).

- Emissions TV 5e chaine « Les Maternelles »

- Conférence en ligne Paris 7 « Science en ligne »

- Nombreux interviews à la sortie de mon livre sur « L’enfant lecteur » : Emission « Phenomania » (la 5), Journal « La Croix », Magazine « Pages ».



Frédéric PAQUEREAU



Après des études au Conservatoire d’art dramatique à Angoulême, puis à Bordeaux, Frédéric Paquereau compléta ses études de médecine et de psychiatrie par une thèse sur La séduction masculine dans une approche littéraire et psychiatrique.

Psychiatre et psychothérapeute de formation analytique, il est consultant dans un centre d’alcoologie et anime un atelier d’écriture avec des patients alcooliques.

Photographe, il a exposé 60 clichés noir et blanc, grand format 50x70, représentant chaque usager du CAT au delà de son handicap, dans sa dignité et sa beauté. Certains clichés ont été sélectionnés pour une exposition itinérante au Sénat, à la Cité des Sciences de la Vilette et dans quelques villes de province en France.

Il est en outre fondateur de l’association humanitaire Ibou pour La Somone, un village de le côte ouest du Sénégal.




BIBLIOGRAPHIE

Les Indiscrétions du fauteuil d'un psychiatre est son premier roman.
Gérard BONNET



Gérard BONNET est psychanalyste, Directeur de l'Ecole de Propédeutique à la Connaissance de l'Inconscient (EPCI) où il donne un enseignement de la théorie psychanalytique destiné aux praticiens ainsi qu'à un large public. Docteur en psychologie, il a enseigné à l'Université Paris 7 et pratiqué la psychanalyse dans deux dispensaires de secteur à Paris et au Centre Hospitalier Spécialisé de Maison Blanche en région parisienne. Membre de l'Association Psychanalytique de France, il a été secrétairede rédaction de la revue Psychanalyse à l'Université où il a publié de nombreux articles.


BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE

Voir et être vu, t.1, Etudes cliniques sur l'exhibitionisme, PUF 1981, 2O4 p.,
(traduction en espagnol)

Voir et être vu, t. 2, Aspects Métapsychologiques, PUF 1981, 2OOp.,
(traduction en espagnol)

Les Perversions sexuelles, Que sais-je, N°2144, PUF 1984, traductions en roumain et en espagnol (Mexico). 2ème édition en 1993, 3ème édition en 2OO1.

Les Voies d’accès de l’Inconscient, Editions Universitaires 1987, 200 pages.
traduit en italien.

Le Transfert dans la clinique psychanalytique, Paris, PUF, 1991, 32O p. traduit en
espagnol, réédition en 1999, 2005

La Violence du voir , Coll. "Bibliothèque de Psychanalyse", Paris, PUF, 1996, réédition
en 2OO1.

Les Mots pour guérir, la relation thérapeutique, Paris, Payot, 1999.

Le Remords, psychanalyse d’un meurtrier, Paris, PUF, 2OOO.

L’irrésistible pouvoir du sexe, Paris, Payot, 2OO1.

Défi à la pudeur, Quand la pornographie devient l’initiation sexuelle des
jeunes, Paris, Albin Michel, 2OO3.

Symptôme et conversion, Coll. "Bibliothèque de Psychanalyse", 224 p., Paris PUF,
2OO4.

Voir, être vu, Figures de l’exhibitionnisme aujourd’hui, Paris, PUF, 2005, Coll.
"Bibliothèque de Psychanalyse", 464 p.

Comment peut-on être psychanalyste ? , L’Esprit du temps, 2005, 174 p.


CONTRIBUTIONS

Le sexuel freudien in Les troubles de la sexualité, Monographies de la Revue Française de Psychanalyse, PUF, 1993, pp. 9-46.

Voir Etre vue, La part du père dans l’accès de la fille à la féminité in Clés pour le féminin, Débats de Psychanalyse, Paris, PUF, 1999, pp. 87-103.

Quand le remords vient transformer l’envie, in L’Envie et ses figurations littéraires, Editions universitaires de Dijon, 2005.



Gisèle HARRUS-REVIDI



Gisèle Harrus-Révidi est psychanalyste, professeur à l’université Paris 7 et membre de la Société Psychanalytique de Paris. Elle dirige la revue Champ Psychosomatique.


BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


- La Vague et la digue, Paris, Payot, 1987

- Psychanalyse des sens, Paris, Payot, 2000,
(poche, petite biblio. Payot, 2006 et traduction en roumain, 2006)

- Psychanalyse de la gourmandise, Paris, Payot, 1994 et 2003
(poche, petite Biblio. Payot, 1997, traductions en allemand (1996), en Italien (1998), en espagnol (2004))

- L'Hystérie, Que sais-je ?, Paris, PUF, 1997
(traduction en russe, 2006)

- Parents immatures et enfants adultes, Paris, Payot, 2001
(poche, petite Biblio Payot, 2004)

à paraître :

- Vers une mort de la séduction?, Paris, Payot, 2007



Patrick TROUDE-CHASTENET



Patrick Troude-Chastenet est Professeur de science politique à l'Université de Poitiers, directeur des Cahiers Jacques-Ellul et président de l'Association Internationale Jacques Ellul (www.jacques-ellul.org).
 



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE

Jacques Ellul, penseur sans frontières, Le Bouscat, L'Esprit du temps, 2005

Jacques Ellul on Religion, Technology, and Politics, Atlanta, Scholars Press, 1998

Lire Ellul. Introduction à l'oeuvre socio-politique de Jacques Ellul, Talence, Presses Universitaires de Bordeaux, 1992


SOUS SA DIRECTION

L’Economie, Cahiers Jacques-Ellul, N°3, L’Esprit du temps, 2005

Sur Jacques Ellul, Le Bouscat, L'Esprit du temps, 1994


SOUS LE NOM DE PATRICK CHASTENET

Entretiens avec Jacques Ellul, Paris, La Table Ronde, 1994


EN COLLABORATION AVEC PHILIPPE CHASTENET

Citizen Hersant. De Pétain à Mitterrand, histoire d’un empereur de la presse, Paris, Editions du Seuil, 1998

Chaban, Paris, Editions du Seuil, 1991

Simenon: Album de famille. Les années Tigy, Paris, Presses de la Cité, 1988

Les Divas de l'information. Voyage en classe médiatique, Paris, Le Pré-aux-clercs, 1986

Prophéties pour la fin des temps, Paris, Denoël, 1983


AUTRES CONTRIBUTIONS

Les nouveaux territoires du droit et leur impact sur l'enseignement et la recherche, (en collaboration), L.G.D.J., Collection de la Faculté de Droit et des Sciences sociales de Poitiers, 2004

De Gaulle et le RPF (1947-1955), (en collaboration), Fondation Charles de Gaulle/Université Bordeaux III, Paris, Armand Colin, 1998

Bordeaux, je me souviens, (en collaboration), Bordeaux, Centre Régional des Lettres d'Aquitaine, 1993

Gaullisme et antigaullisme en Aquitaine (en collaboration), Talence, Presses Universitaires de Bordeaux, 1990



Dana CASTRO



Dana Castro est docteur en psychologie, psychologue clinicienne et psychothérapeute, enseignante à l'Ecole de Psychologues Praticiens à Paris et Rédactrice en chef de la revue Pratiques Psychologiques. Elle est en outre membre du Comité de rédaction du Journal des psychologues.


Principaux thèmes de recherche:

- impact de la maldie chronique sur le fonctionnement psychique individuel et familial;
- observance au traitement prescrit et personnalité
- évolution des pratiques professionnelles en psychologie



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


Aux éditions L'Esprit du temps:


1995 - Incestes (ouvrage collectif)

2000 - Pratique du mémoire de recherche en psychologie - Guides psycho

2001 - Les écrits en psychologie - Rapport, expertises, bilans (ouvrage collectif)

2001 - La communication scientifique en psychologie, avec Marie Santiago et Jean-Marie Delefosse

Aux éditions Hommes et Perspectives

2002 - Pratiques déontologiques en psychologie (ouvrage collectif dirigé avec la collaboration de Marie Santiago Delefosse)

Aux Editions Dunod

2004 - Les interventions psychologiques dans les organisations (ouvrage collectif)

Aux Editions Albin Michel

2000 - La Mort pour de vrai et la mort pour de faux

2005 - Ca va pas fort à la maison - l'enfant et les soucis des grands


ARTICLES DANS DES REVUES SPECIALISEES


Demailly Ph., Zoute C., Castro D. (1989). Personnalités et Glaucome Chronique, Journal Français d'Ophtalmologie, 12,8/9, 595-601.

Castro B., Castro D.(1991). Processus Cognitif et Maladie Cancéreuse - à propos d'un cas clinique. Annales Médico-Psychologiques, 149,6, 517-524.

Castro D.(1991). Aspects Psychologiques de la Compliance au Traitement chez l'Enfant Diabétique Insulino-Dépendant. Annales de Pédiatrie, 38,7,455-458.

CastroD. (1996) Maladie chronique et stratégies de coping. "Psychologie Française"

Castro D, Meljac,C,et Joubert;B. (1996 )Pratiques et outils des psychologues cliniciens français. Les enseignements d'une enquête. Pratiques psychologique,4.

CastroD. (2002 )Pour l'enseignement de la psychothérapie à l'université. Pratiques Psychologiques, 2.

Castro D, Blanchet A, Santiago-Delefosse M, Haas V (2003) Le processus d’expertise scientifique et priorités des experts. Pratiques psychologique, 4 .

Castro, D. C. Zoute and J. Le Rohellec (2004) Adhésion au traitement prescrit et traits de personnalité dans une population de patients atteints de schizophrénie. Annales Médico-psychologiques, Volume 162, Issue 4, May , 262-270




Christophe Colomb



Christophe Colomb naît à Gênes en 1451. Il naviguera très jeune et rejoindra son frère qui était cartographe à Lisbonne. C’est dans cette ville qu’il épousera Filipa Perestrelo e Moniz, la fille de l'un des premiers colonisateurs de Madère, en 1479. Elle lui donnera un fils quelques années avant de mourir.

Colomb étudiera les sciences et la navigation, puis se rendra en Afrique avant d'imaginer rejoindre les Indes en traversant l'océan Atlantique. Il reprendra pour cela les calculs de Ptolémée qui estimait la distance à 16.000 kilomètres, et fit une estimation personnelle de 2.414 kilomètres.
Le comité d'experts consulté par Jean II du Portugal rejettera son projet. C’est alors que Colomb s’adressera à Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, souverains d’Espagne qui hésiteront dans un premier temps à satisfaire les exigences du navigateur qui voulait être nommé Amiral de l'océan et vice-Roi de toutes les terres à découvrir. Le conseiller de Ferdinand parviendra enfin à convaincre la reine que l'investissement pouvait s'avérer hautement lucratif.
Colomb embarqua donc pour les Indes le 3 août 1492 à la tête de trois Caravelles et de 90 membres d'équipage. La flottille fera escale aux Canaries avant d'entreprendre la traversée de l’Atlantique. Inquiets de ne rien voir à l'horizon après plusieurs semaines de navigation, le marins menaceront de se mutiner. Les premiers signes de la proximité d'une terre apparaîtront le 10 octobre et les bateaux aborderont l'île de Guanahami (San Salvador) le 12. Les autochtones (« les Indiens » dans l'esprit de Colomb) leurs indiqueront la présence d'or à Cuba, plus à l'Ouest. L'île sera atteinte le 28 octobre.
Persuadé d'avoir atteint le continent asiatique, Colomb longera la côte cubaine à l'Est sur la Santa-Maria. Le capitaine de la Pinta fera sécession et ira chercher l'or vers l'Ouest. Le navire de Colomb échouera à Hispaniola, une grande île à l'est de Cuba qui leur livrera de l'or en grande quantité. L'explorateur laissera 39 membres d'équipage dans un fort et rentrera en Espagne.

Il repartira de Cadiz en septembre 1493, à la tête d'une nouvelle flotte de 17 navires et de 1500 hommes ayant vocation à devenir des colons. Il retrouvera alors le fort d'Hispaniola détruit par les Indiens et s'installera à Isabella avant d'explorer la côte sud de Cuba. Il rentrera une deuxième fois en Espagne en 1496.
La troisième expédition prendra le large en 1498 et comprendra huit navires. Cinq d'entre eux ravitailleront Hispaniola tandis que Colomb se dirigera avec le reste de la flotte vers l'île de Trinidad. C’est alors que Ferdinand et Isabelle dépêcheront Bodadilla vers la nouvelle colonie afin qu'il arrête les frères de Colomb et les ramène en Espagne pour être jugés.

Ecarté du pouvoir sur les nouvelles terres, Colomb repartira une dernière fois en 1502 pour explorer les côtes du Honduras. Il trouvera de l'or en abondance au Panama où il se heurtera aux Indiens. Ses quatre navires seront envoyés par le fond et il ne sera sauvé que grâce à l'intervention des colons d'Hispaniola. Il rentre alors définitivement en Espagne en 1504 et terminera ses jours à Séville. Christophe Colomb décédera en 1506 à Valladolid, toujours persuadé d'avoir atteint les Indes.


C’est en 1492, au retour de son premier voyage aux « Indes », que Christophe Colomb écrivit sa « Lettre sur le nouveau monde », destinée au trésorier de Ferdinand, pour justifier son voyage, lettre qui constitue la première partie du volume Nouveau Monde, publié aux éditions l’Esprit du Temps. Elle est suivie du récit inédit de l’arrivée de Neil Armstrong sur la lune, deux explorations extraordinaires qui ont de nombreux points en commun.



Gérard LOPEZ

Gérard Lopez est psychiatre, président fondateur de l’Institut de Victimologie à Paris, conseiller scientifique du réseau www.victimo.fr et expert près les tribunaux. Il a été l’initiateur des premiers diplômes universitaires de Victimologie et du premier diplôme de Psychotraumatologie en France. Il enseigne actuellement à l’Université Paris 5 au Laboratoire d’Ethique Médicale, dans le Département de médecine légale de la même université (Pr Christian Hervé) et à l’Institut de criminologie de Paris.



BIBLIOGRAPHIE



LIVRES EN LIBRAIRIE


- Victimologie, Dalloz, Paris, 1997

- Les Violences sexuelles sur les enfants, P.U.F, collection "Que Sais-Je ?", Paris 1997

- Le Vampirisme au quotidien, L’Esprit du Temps, 2001

- Le Non du Fils, Desclée de Brouwer, Paris, 2002


EN COLLABORATION


- avec Piffaut-Filizzola G., Le Viol, P.U.F, collection "Que Sais-Je ?", Paris 1993 - 2° édition 1996. Traduction suédoise 2001.

- avec Sabouraud Seguin A. et Coll., Psychothérapie des victimes, Dunod, Paris, 1998. Nouvelle édition 2002

- avec Casanova A., Cesser d’être une victime, Editions Lamartinière, Paris, 2001 (et Pocket)

- avec Portelli S. et Clément S., Les droits des victimes : victimologie et psychotraumatologie, Dalloz, Paris, 2003

- avec Tzitzis S. (sous la dir.), Dictionnaire des sciences criminelles, Dalloz, Paris, 2004

- avec Jehel L., Psychotraumatologie, Dunod, Paris, 2006 (à paraître)


José BACRI



José Bacri est médecin, dramaturge et écrivain.
Journaliste à l’Alger Républicain avec Camus, il a ensuite été proche de l’Oulipo et ami de Georges Perec, puis scénariste et dialoguiste de Fernandel et de Jacques Higelin.
Médecin, il a créé le premier centre anti-tabac en France, en 1977, à l’Hôpital Necker, puis dirigé plusieurs revues médicales : il a aussi été rédacteur en chef de la revue Médecine et libertés, fondateur du Quotidien Médical, directeur de l’Encyclopédie Médicale Audio-Visuelle.
José Bacri a longtemps été critique professionnel de théatre et a reçu deux prix littéraires couronnant ses nouvelles.



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


- Calorie chérie, René Julliard, 1974

- La Psycho-diététique, Editions Seghers, 1977

- Les Rhumatismes, MA Editions, 1983

- Fumer ou ne pas fumer, Economica, 1991

- Et Maigrir de plaisir, L’Esprit du temps, 1995

- L’Amer à boire, nouvelles, l’Esprit du temps, 1995

- Echange ma femme contre rien, humour, l’Esprit du temps, 2005



Michel HANUS



Michel Hanus est psychiatre et psychanalyste, ancien chef de clinique à l’Hôpital Sainte-Anne (Paris) et expert au Ministère de la Santé. Ses travaux concernent le deuil, l’accompagnement et le vécu de la mort. Michel Hanus est Président de la Société de Thanatologie et Président de la Fédération Européenne Vivre son deuil. Aux Editions l’Esprit du Temps, il est rédacteur en chef de la revue Etudes sur la Mort.



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


- Les Deuils dans la vie, éd. Maloine, 1994

- Les Enfants en deuil, éd. Frison-Roche, 1997

- La Mort aujourd'hui, éd. Frison-Roche, 2000

- La Mort retrouvée, éd. Frison-Roche, 2000

- La Résilience à quel prix ? Survivre et rebondir, éd. Maloine, 2001

- Le Deuil après suicide, éd. Maloine, 2004


SOUS SA DIRECTION


- La Mort d'un enfant, éd. Vuibert, 2006


EN COLLABORATION


- Psychiatrie de l' Étudiant (avec Catherine Le Guillou-Eliet), éd. Maloine, 1970

- Le Deuil (avec N. Amar et C. Couvreur) Monographie de la Revue Française de Psychanalyse, P.U.F., 1994

- Les Familles devant la mort (avec Jean Hugues Déchaux et Frédéric Jesu), éd. L'Esprit du Temps, 1996

- Le Deuil (avec Marie Frédérique Bacqué), Que sais-je ? P.U.F., 2000



SITE INTERNET


Site de la Société de Thanathologie : www.mort-thanatologie-france.com


Michèle BOMPARD-PORTE



Michèle Bompard-Porte est psychanalyste et professeur des Universités. Elle enseigne à l’Université de Bretagne Occidentale (Brest) et y dirige le Centre de Recherches en Psychologie. Mathématicienne de première formation académique, elle a longtemps enseigné à l’ENS Fontenay/Saint-Cloud. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages, entre autres sur la psychologie des masses selon Freud. Elle a également coordonné l'édition des Œuvres Complètes de René Thom (IHES, 2003), en assumant la responsabilité scientifique de l’édition des textes non strictement mathématiques.



BIBLIOGRAPHIE


OUVRAGES EN LBRAIRIE


- Le sujet. Instance grammaticale selon Freud, Paris, L’Esprit du Temps, 2006.

- De l’angoisse. Psychanalyse des peurs individuelles et collectives. Paris, Armand Colin, 2004.

- De la cruauté collective et individuelle. Singularités de l'élaboration freudienne, Paris, L'Harmattan, 2002.

- Le mythe monothéiste. Une lecture de « L'homme Moïse et la religion monothéiste » de Sigmund Freud, Paris, ENS Éditions Fontenay-Saint Cloud, 1999.

- Pulsions et politique. Une relecture de l'événement psychique collectif à partir de l'œuvre de Freud. Suivi de Le non-être homologique, par Daniel Bennequin, Paris, L'harmattan, 1997.

- La dynamique qualitative en psychanalyse. Préface de René Thom, Paris, PUF, 1994.

- Mémoire de la science. II. Deux récits. Mesurer : des particularismes au système – Le Vide et l'Un, ouvrage hors collection des Cahiers de Fontenay, Paris, 1988.

- Mémoire de la science. I. Trois récits. Les événements – Les instruments – L'invention du temps, ouvrage hors collection des Cahiers de Fontenay, Paris, 1987.



RESPONSABLE DE LA PUBLICATION DE


- Les traumas psychiques. Actes du colloque international de Brest. 31 mai et 1er juin 2002. Michèle Porte coordonnateur. Paris, L'Harmattan, 2003.

- Œuvres Complètes de René Thom. CD-ROM. Michèle Porte coordonnateur et responsable scientifique de l'édition des œuvres non strictement mathématiques, IHES Bures-sur-Yvette éditeur et diffuseur, 2003.

- Passion des formes. Dynamique qualitative, Sémiophysique et Intelligibilité. A René Thom, Michèle Porte coordonnateur, Paris, ENS Éditions Fontenay-Saint Cloud, 1994. (2 vol.)



Jean BRENOT




Jean Brenot est médecin, Président-fondateur de l’Association Bordelaise des Amis des Chemins de Fer (ABAC), et Directeur de la revue Ferrovia-Midi, revue ferroviaire bimestrielle. En tant que président de l’ABAC, il a dirigé la remise en service de la ligne de Labouheyre à Sabres et ainsi organisé le train touristique du Parc National des Landes de Gascogne à Marquèze. Il est en outre Président honoraire du Comité de Réouverture de la Ligne Oloron-Canfranc.





BIBLIOGRAPHIE



OUVRAGES EN LIBRAIRIE


- 150 ans de Chemin de fer, de Bordeaux à La Teste et à Arcachon
suivi du Manuel du voyageur de Bordeaux à La Teste (1895, reprint)
Editions l’Esprit du Temps, (2vol en encartage)1991

- Canfranc El Mito (avec Santiago Parra, Bernard Barrere, Alberto Sablo et J. M. Perez Latorre), Pirineum Editorial, Jaca, 2005

- Les Trois Vallées (avec Philippe Brenot), Sud-Ouest Editions, 2007



OUVRAGE EN AUTO-EDITION

- Lou Biscondau (La Vicomté d’Oloron), 1999


ARTICLES DE PRESSE

Nombreux articles dans Ferrovia-Midi dont :
- Le Dépôt de Bordeaux
- La Gare de Bordeaux Saint-Jean
- Le Pont du Guit

Caroline CASSEVILLE

Caroline Casseville est maître de conférences à l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3, où elle enseigne le français et la littérature. Spécialiste de François Mauriac, elle coordonne Les Nouveaux Cahiers François Mauriac publiés chez Grasset. Elle est en outre présidente de la Société Internationale des Etudes Mauriaciennes, secrétaire du Centre d’études et de recherche sur François Mauriac, et membre du Conseil d’administration du Centre François Mauriac de Malagar.
Philippe GUTTON




Philippe Gutton est Psychiatre et Psychanalyste, Docteur en Psychologie, Docteur en Lettres et Sciences Humaines. Il est Professeur des Universités (Université Paris VII puis d’Aix-en-Provence) et Directeur-fondateur de la Revue Adolescence.





BIBLIOGRAPHIE


LIVRES EN LIBRAIRIE


Le jeu chez l’enfant. Paris, Larousse, 1973 et Paris, GREUPP, 2003.
Le bébé du psychanalyste. Perspectives cliniques, Paris, Paidos/Le Centurion, 1983.
Le pubertaire, Paris, PUF, 1991.
Adolescents, Paris, PUF , 1996.
Psychothérapie et adolescence, Paris, PUF, 2000.
Violence et Adolescence, Paris, In Press, 2002.
Comment entendre ce que votre ado ne vous dit pas ? Entretien avec Vincent Villeminot, Fleurus, 2004.
Comment renouer le dialogue avec vos ados? Entretien avec Vincent Villeminot, Paris, Fleurus, 2005.
Moi, violent ? Pour en finir avec nos idées reçues sur l’adolescence, Paris, Lattès, 2005.


EN COLLABORATION


Gutton Ph., Bourcet S. et al., La naissance pubertaire. L’archaïque génital et son devenir, Dunod, 2003.
Naouri A., Angel S., Gutton Ph., Les mères juives n’existent pas... mais alors qu’est-ce qui existe ? Paris, Odile Jacob, 2005.


ARTICLES


Articles réguliers dans la Revue Adolescence et dans de nombreuses revues de psychanalyse.


Jacques ARENES



Jacques Arènes est psychologue et psychanalyste. Il fait partie du Groupe International du Rêve-Eveillé en Psychanalyse (GIREP). Chargé d’enseignement au Centre Sèvres, Faculté Jésuite de Paris, et chroniqueur au journal La vie, il est en outre Directeur de la collection « Le métier de Parents » aux éditions Fleurus et Directeur de la rédaction de la revue Imaginaire et Inconscient aux éditions l'Esprit du Temps.



BIBLIOGRAPHIE



LIVRES EN LIBRAIRIE


- Accueillir la faiblesse, Desclée de Brouwer, mai 1999.
- La recherche de soi, Desclée de Brouwer, 2000.
- Dépasser sa violence, Editions de l’atelier, 2001.
- Souci de soi, oubli de soi, Bayard, 2002.
- La parole et le secret, Desclée de Brouwer, 2003.
- Figures modernes du destin, en collaboration avec Nathalie Sarthou-Lajus, Seuil 2005.


Livres de psychologie et/ou de psychanalyse destinés à un large public


- sur la fonction paternelleY-a-t-il un père à la maison ? dans la collection Le métier de Parents, Editions Fleurus, 1997,
- sur le travail de deuilDis, un jour, moi aussi je mourrirai ? dans la collection Le métier de Parents, Editions Fleurus, 1998.
- Sur le divorce, Au secours, mes parents divorcent, dans la collection Le métier de Parents, Editions Fleurus, 2003.
- Comment survivre quand on est garçon ?, Albin Michel, 2003.
- Lettre ouverte aux femmes de ces hommes (pas encore) parfaits, Fleurus, 2005.


Ouvrages concernant des enquêtes de santé Adolescents


- Arènes J., Baudier F., Dressen C., Rotily M., Moatti J.-P. (sous la direction de) Baromètre Santé Médecins généralistes 1994/95. Vanves, Editions CFES, 1996 .
- Baudier F., Arènes J. (sous la direction de), préface de Bernard Kouchner, Baromètre Santé Adultes 95/96, Vanves, Editions CFES, 1997.
- Arènes J., Janvrin M.-P., Baudier F. (sous la direction de), préface de Bernard Kouchner, Baromètre Santé Jeunes 97/98, Vanves, Editions CFES, 1997.
- Arènes J., Ferron J., Housseau B., RamonA. (sous la dir. de K. Oddoux), La communication sur la santé auprès des jeunes. Analyses et orientations stratégiques, Vanves : Editions CFES, 2000.


Noël MAMERE



Licencié en droit et diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, Noël Mamère aura une importante carrière de journaliste audio-visuel, notamment comme rédacteur en chef adjoint du journal télévisé Antenne 2 midi de 1982 à 1986 et Responsable et présentateur de l’émission "Résistances" sur Antenne 2 de 1986 à 1992.

Noël Mamère s’engage ensuite en politique à l’âge de 40 ans comme suppléant de Gilbert Mitterrand, à l’Assemblée nationale. En 1992, il participe, aux côtés de Brice Lalonde, à la création de Génération Ecologie qu’il quitte en 1994 pour fonder Convergences Ecologie Solidarité (CES). Aux élections européennes suivantes, il est élu sur la liste radicale conduite par Bernard Tapie puis amorce un rapprochement avec les Verts, auxquels il finit par adhérer. Elu député de Gironde en 1997, après des péripéties internes au sein des Verts, Noël Mamère porte les couleurs du parti écologiste à la course à l’Elysée.

Animè de la passion de l’écriture, qu’il mettra longtemps en sommeil en raison de ses activités publiques, Noël Mamère a écrit de nombreux ouvrages politiques ou de société et plusieurs romans dont la saga Gens de Garonne (ed. Fayard) qui accompagne sur trois générations une famille de pécheurs et bateliers vivant sur la Garonne.

Gens de Garonne

Gens de Garonne, publié à l’Esprit du Temps dans la collection « Contrastes » en est le récit initial, complété par le très beau texte d’Onésime Reclus sur « La Garonne ».

Paul MORAND

Paul Morand naît à Paris, le 13 mars 1888. Fils d’Eugène Morand, haut fonctionnaire et artiste, il échouera à la première partie du baccalauréat. On lui donne alors un précepteur pour préparer la session d'octobre. Ce sera Jean Giraudoux et la naissance d'une longue amitié qui le marquera profondément.
Après des études à l'École libre des Sciences politiques, il fut reçu en 1913 premier au grand concours des ambassades, et commenca une carrière de diplomate.
Nommé attaché à Londres, il fit ses premiers pas en littérature avec deux recueils de poèmes (Lampes à arc, Feuilles de température) avant de se découvrir un talent de nouvelliste. Son premier recueil de nouvelles londoniennes, Tendres Stocks, sera préfacé par Marcel Proust. Il connut ensuite la célébrité dès 1922 avec Ouvert la nuit, puis, un an plus tard, Fermé la nuit. Suivirent L'Europe galante, Rien que la terre, Magie noire, Paris-Tombouctou, Champion du monde, New York, Papiers d'identité, Air indien, Londres, Rococo, La Route des Indes, L'heure qu'il est, autant de chroniques qui peignent l'inquiétude européenne de l'entre-deux-guerres et évoquent les lieux que cet infatigable voyageur, en congé pour un temps de la diplomatie, a traversés.
Ayant réintégré les Affaires étrangères en 1938, Paul Morand se trouvait, au moment de la défaite de 1940, à Londres où il occupait les fonctions de responsable de la mission de guerre économique. Mis à la retraite d'office par le gouvernement de Vichy, il publia en 1941 ses Chroniques de l'homme maigre, livre d'orientation maréchaliste. De cette période datent encore Propos des 52 semaines, L'Homme pressé, Excursions immobiles.
Avec le retour de Laval au gouvernement, Morand fut nommé à la présidence de la commission de censure cinématographique, avant de terminer la guerre comme ambassadeur à Berne, ce qui lui valut d'être révoqué à la Libération, et contraint à l'exil en Suisse.
Il s'y consacra à la poursuite de son œuvre : Le Dernier Jour de l'Inquisition, Le Flagellant de Séville, Le Coucou et le Roitelet, L'Eau sous les ponts, Hécate et ses chiens, La Folle amoureuse, Fin de siècle, Nouvelles d'une vie, Les Écarts amoureux.
Admiré par la jeune génération des hussards de l'après-guerre (Roger Nimier, Michel Déon, Antoine Blondin, Jacques Laurent), l'écrivain allait connaître un regain d'influence. En 1953, il était réintégré dans l'administration.

Paul Morand, qui s'était porté une première fois candidat à l'Académie française en 1936 mais n'avait obtenu que 6 voix, fut de nouveau candidat en 1958. Sa candidature souleva l'hostilité des gaullistes et donna lieu à une séance houleuse et à une suspension du scrutin.
Ce n'est qu'en 1968 que le général de Gaulle, après une longue hostilité, consentit à une nouvelle candidature de Morand. Toute l'Académie était présente pour son élection, le 24 octobre. Il remporta le fauteuil de Maurice Garçon par 21 voix au second tour à l’âge de quatre-vingts ans.
Paul Morand est mort le 23 juillet 1976.


L’ART DE MOURIR

Paul Morand est l’auteur, aux éditions l’Esprit du Temps, d’un texte oublié, mais très fort dans sa maîtrise de la littérature : L’Art de mourir, suivi du Suicide en littérature, qui constitue la première partie de l’ouvrage de même nom, L’Art de mourir, complété par les lettres à Lucillius de Sénèque.

Neil ARMSTRONG



Neil Armstrong est né dans le Midwest rural. Il est l'ainé d'une famille de trois enfants et s'intéresse à l'aviation dès son plus jeune âge, d'abord en pratiquant modélisme, puis en passant son brevet de pilote pendant l'été 1946.

A partir de 1950, Armstrong participa à la guerre de Corée comme pilote de l'US Navy, sur l'USS Essex. De retour aux Etats-Unis, il intégra l'université Purdue et reçut, en 1955, le diplôme de Bachelor of Science en génie aéronautique. Armstrong devint ensuite pilote d'essai civil sur la base aérienne d'Edwards (Californie) pour le NACA (devenu NASA en 1958) et effectua un total de sept vols en North American X-15, atteignant une altitude de 63km (207 500 pieds) et une vitesse de 6 615 km/h (Mach 5,74) à bord du X-15-1. Il quitta son poste avec 2 450 heures de vol sur plus de 200 appareils différents (dont jets, hélicoptères, planeurs). De 1960 à 1962 il participa également au programme de planeur orbital Dyna Soar.

C’est en 1962 que Neil Armstrong fut sélectionné par la NASA dans son second groupe d'astronautes. Il prit alors le commandement de la capsule Gemini 8, aux côtés de David Scott pour ce qui allait être le premier amarrage de deux engins spatiaux en orbite. Le véhicule cible était un engin non habité Agena lancé quelques minutes avant la capsule d'Armstrong et Scott. A la suite d'un dysfonctionnement à bord de Gemini, les deux véhicules durent se séparer prématurément pour permettre un retour sur Terre en urgence des deux hommes.

Armstrong échappa de peu à la mort, le 6 mai 1968, lors du crash du LLRV (atterrisseur lunaire expérimental) qu'il pilotait.

En juillet 1969, Armstrong commanda la mission Apollo 11, qui comprenait également Edwin "Buzz" Aldrin (pilote du module lunaire) et Michael Collins (pilote du module de commande). La mission Apollo 11 quitta le Kennedy Space Center en Floride le 16 juillet 1969 pour se poser sur la lune le 20 Juillet à 20h17 UTC. Il descendit du LEM six heures plus tard et fut le premier terrien à poser le pied sur la lune le 21 Juillet 1969 à 2 h 56 min 15 s UTC. A ce moment, il déclara : « That's one small step for [a] man, one giant leap for mankind. » (« C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'humanité. »)

Armstrong put fouler le sol lunaire pendant 2 heures 31 minutes, durée pendant laquelle il parcourut environ 250 m. Armstrong et Aldrin déployèrent plusieurs instruments de mesure et procédèrent à la collecte de 22 kg de roches lunaires. Le départ pour la Terre eut lieu le même jour et l'amerrissage dans le Pacifique, le 24 juillet. Peu après, l'Union astronomique internationale baptisa du nom d'Armstrong un petit cratère situé près du site d'alunissage d'Apollo 11, sur la Lune.


C’est ce récit extraordinaire – et inédit - de l’arrivée d’Armstrong sur la lune que propose le livre à deux voix « Nouveau Monde » de la collection Contrastes, Récit par Christophe Colomb de l’arrivée de sa flotte en Amérique, suivi du récit inédit de Neil Armstrong de son arrivée sur la lune.

Paul WATZLAWICK

Paul Watzlawick est le fondateur, avec Grégory Bateson, de l'École de Palo-Alto pour la recherche des stratégies contemporaines de la communication. Né en Autriche en 1921, il obtient en 1949 un doctorat de philologie moderne et de philosophie à l'Université de Venise. De 1950 à 1954, il travaille à l'institut de psychologie analytique C.G. Jung, à Zurich, et y obtient un diplôme d'analyste. Puis il enseigne la psychothérapie à l'université d'El Salvador. Depuis 1960, il est dirige le Mental Research Institute de Palo Alto (Californie) et le département des sciences psychiatriques et comportementales de la faculté de médecine de l'université de Stanford.

« Nous construisons le monde, alors que nous pensons le percevoir. Ce que nous appelons "réalité" (individuelle, sociale, idéologique) est une interprétation, construite par et à travers la communication. Un patient est donc enfermé dans une construction systématisée, qui constitue son monde à lui. Dès lors la thérapie va consister à tenter de changer cette construction. »

En modifiant la façon dont le patient perçoit le monde et la façon dont il aborde la réalité, Watzlawick et l’Ecole de Palo Alto imaginent des stratégies permettant de vivre différemment cette réalité. Ces thérapies stratégiques utilisent le fonctionnement même du patient (raisonnements et sensations) et donc, d'une certaine façon, le manipulent.

Lucide, Paul Watzlawick affirma lors d'un colloque sur la communication, en 1998 à Paris : "On ne peut pas ne pas manipuler." Il est en cela l’un des inspirateurs de l’hypnose éricksonnienne.

Pour lui, ce que l'on appelle la réalité n'est que la résultante des compromis, détours et aveuglements réciproques, à travers lesquels passe l'information : la somme des confusions, désinformations et communications qui surgissent entre êtres parlants. Sa "méthode" est pratiquée tant avec des "patients" que dans le monde de l'entreprise et des relations commerciales ...

La contribution de l'école de Palo Alto au "constructivisme" est essentielle. Paul Watzlawick saura transmettre sa vision paradoxale et thérapeutique à travers deux titres très populaires : « Comment réussir à échouer » et « Faites vous même votre malheur » pour mettre en évidence les paradoxes de la névrose d’échec.


BIBLIOGRAPHIE
Entre autres ouvrages


Le langage du changement, l978, trad. Seuil 1980.
Faites vous-mêmes votre malheur, Norton 1983, trad. Seuil 198.
Les cheveux du Baron de Munchausen, trad. Seuil, 1991.
Guide non conformiste pour l'usage de l'Amérique, Seuil, 1987.
Comment réussir à échouer, Norton 1986, trad. Seuil 1988.
A review of the Double Bind Theory, in Jackson Human Communication : Communication, Family and Marriage, Science and Behavior Book, 1968.
An Anthology of Human Communication, Text and Tape, Science and Behavior Book, 1964.


Ouvrages collectifs

P. Watzlawick, J. Beavin et D. Jackson, Une logique de la communication, Norton 1967, trad. Seuil 1972.
L'invention de la réalité. Plusieurs auteurs sous la direction de Paul Watzlawick, 1981, trad. Seuil 1985 réed. 1984 et trad. 1988.
Sur l'interaction, sous la direction de P. Watzlawick & J. Weakland J., Norton 1977, trad. Seuil 1981.
P. Watzlawick, J. Weakland, R. Fisch, Changements : paradoxes et thérapie, Norton 1974, trad. Seuil 1975.
P. Watzlawick, J. H. Beavin, D. Jackson, Une logique de la communication.

Aux Editions l’Esprit du Temps

P. Watzlawick, G. Nardonne, L'art du changement: thérapie stratégique et hypnothérapie sans transe, L'esprit du temps, 1993.


Rémy CHAUVIN

Professeur de psycho-physiologie à la faculté des sciences de Strasbourg en 1964 puis de sociologie animale à l’université René Descartes, Paris V - la Sorbonne), Rémy Chauvin rejoint le laboratoire d'éthologie expérimentale de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes à partir de 1969 et poursuit enfin ses recherches sur le comportement social des insectes au château d'Ivoy-le-Pré, au début des années 1990. Biologiste, naturaliste, entomologiste, Rémy Chauvin est aujourd’hui professeur émérite à la Sorbonne



BIBLIOGRAPHIE


Auteur de plus d'une cinquantaine d'ouvrages consacrés essentiellement à l'éthologie animale, il est l’auteur, aux éditions l’Esprit du Temps, de l’Instinct moderne in L’Instinct animal, livre associant le très bel Essai sur l’instinct de Charles Darwin.


LIVRES EN LIBRAIRIE
Entre autres ouvrages :


La vie de l'insecte et sa physiologie, éd. Lechevalier, 1941, rééd. 1983
Ce qu'il faut savoir sur la vie de l'insecte, physiologie et biologie, éd. Lechevalier, 1943
Vie et mœurs des insectes, éd. Payot, 1956
Le comportement social des animaux, éd. PUF, 1961
Les sociétés animales, de l'abeille au gorille, éd. Plon, 1963
Le comportement, éd. Masson, 1968; éd. PUF, 1968
Le monde des fourmis, éd. Plon 1969, rééd. du Rocher 1994, complétée
L'éthologie, étude biologique du comportement animal, éd. PUF, 1975
Les surdoués, éd. Stock, 1975 ; rééd. Marabout, 1979
Des fourmis et des hommes, éd. France-Empire, 1979
Les sociétés animales, éd. PUF, 1982 ; rééd. Quadrige/PUF, 1999
Sociétés animales et sociétés humaines, éd. PUF, 1984, coll. « Que sais-je ? », n° 696
Dieu des fourmis, dieu des étoiles, éd. Le Pré aux Clercs, 1988
L'instinct animal, (première partie de Charles Darwin, 1884), L'esprit du temps, 1990
Le monde des oiseaux, éd. du Rocher 1996
Le darwinisme ou la fin d'un mythe, éd. du Rocher, 1997
Précis de psychophysiologie, éd. Masson, 1997
L'homme, le singe et l'oiseau, éd. Odile Jacob, 2000
Le retour des magiciens, le cri d'alarme d'un scientifique, éd. JMG, 2002


Barbara SCHROEDER



Barbara Schroeder est née en 1965 à Kleve, en Allemagne. Elle s’installe à Bordeaux en 1984 et suit des études à l’Université de Bordeaux III et à l’Ecole des Beaux Arts de Bordeaux avec une formation en gravure. DEA de Communication Art et Spectacle sur le thème des Peintures du Mur de Berlin en 1989. Barbara Schroeder vit et travaille en Gironde. Son œuvre peinte a été trsè souvent primée et commandée, elle fait partie de la collection de nombreux musées et de collections particulières.

http://galerie-mr.com/index.ideal?action=expo&page=diaporama&id=5


Art-i-show, publié par l’Esprit du Temps présente de nombreuses œuvres de Barbara Schroeder avec des textes originaux de Michel Butor.


BIBLIOGRAPHIE


2006 Agrégats, textes de Armand Dupuy, Editions Sang d’Encre
2005 Parcours 1988 – 2005, Domaine de Lescombes, Eysines
2004 Art-i-show, textes de Michel Butor, Editions l’Esprit du Temps
2000 La vie en couleur, préface de Robert Coustet, Verlag Heinz Janssen


EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

2006 Galerie L’Olympe, Perpignan
2005 Galerie MR, Angoulême
Rétrospective au Château Lescombes, Eysines
2004 Galerie Le Troisième Œil, Paris
Galerie Heinz Janssen, D-Kevelaer
2002 Galerie Le Troisième Œil, Bordeaux
Galerie Kandler, Toulouse
Château de Nieuil (avec Luce Bodinaud)
2001 Galerie MR, Angoulême
2000 Galerie Heinz Janssen, D-Kevelaer
Musée de la Corderie Royale de Rochefort
Galerie d’Art Contemporain, Mourenx
Centre d’Architecture Dhalluin-Peny, Brive
1999 Galerie MR, Angoulême
Galerie Le Troisième Œil, Bordeaux
1998 Galerie Terre de Sienne, Céret
Musée d’Art Moderne de Céret
1997 Galerie Athisma, Lyon
Galerie Heinz Janssen, D-Kevelaer
Galerie Espace Sainte-Réparate, Nice
1996 Galerie le Troisième Œil, Bordeaux
Galerie Couleur-Papier, Nice
Couvent des Minimes, Citadelle de Vauban à Blaye
1995 Château Robillard, Saint André-de-Cubzac
1994 Galerie Friedrichs, D-Kleve
Galerie Le Troisième Œil, Bordeaux
Conseil Régional d’Aquitaine, Bordeaux
1992 Galerie Dönisch-Seidel, D-Kleve


EXPOSITIONS COLLECTIVES


2006 Art 4, Espace Maillol, Perpignan
13 Artistes autour de Michel Butor, Musée Faure, Aix-Les-Bains
2005 Galerie Le Troisième Œil, Bordeaux
2003 Galerie MR, Angoulême
2002 Galerie Claudine Legrand, Paris
Artothèque, Talence
2001 Conseil Général de la Charente Maritime, La Rochelle
2000 Galerie Kandler, Toulouse
1999 Forum de la Peinture sur le Web,
Conseil Général de la Gironde, Bordeaux
1998 Galerie MR, Angoulême
Galerie Heinz Janssen, D-Kevelaer
Florilège avec Mécénart d’Aquitaine, Bordeaux
1997 Galerie Euros, Mulhouse
Galerie Uta Göppelsroder, D-Bretten
Galerie Terre de Sienne, Céret
1996 Le Partage des Eaux dans le Cloître des Récollets à Libourne
Jardins Secrets pour le Conseil Régional d’Aquitaine, Bordeaux


ACQUISITIONS PUBLIQUES ET PRIVEES


2005 Groupe ACOR pour le Sofitel de Bordeaux Lac, Aménagement du Hall d’entrée
2001 Conseil Général de la Charente Maritime, La Rochelle
2000 Deutsche Bank, D-Kalkar
1998 Deutsche Raiffeisenbank, D-Oberhausen
1996 Sparkasse, D-Uedem
1992 Caisse de Dépôts et de Consignations, Bordeaux
Sparkasse, D-Kleve
Artothèque, Conseil Général de la Gironde, Bordeaux


DIVERS CONCOURS PUBLIQUES ET PRIVES


2001 Premier Prix du Conseil Général de la Charente Maritime, La Rochelle
1999 Premier Prix du Conseil Général de la Charente Maritime, La Rochelle
1997 Lauréate du 1au Collège Georges Rayet, Floirac, (sculpture)
1996 Réalisation du 1au Collège Eugène Adget, Libourne (mosaïques, peintures)
1995 Réalisation de mosaïques pour le CROUS d’Aquitaine, Talence
1994 Réalisation du 1de la Bibliothèque Universitaire de Médecine, Bordeaux


SALONS/FOIRES


2002 St’art 02, Strasbourg avec la Galerie Kandler
1998 Salon de Montrouge
1996 St’art 96, Strasbourg avec la Galerie le Troisième Œil
1995 Salon d’Octobre, Brive





Michel BUTOR



Michel Butor est né le 14 septembre 1926 dans la banlieue de Lille. Son père, Émile Butor travaillait dans l'administration des Chemins de Fer du Nord, mais était passionné de dessin, aquarelle et gravure sur bois. En l929 la famille vient s'installer à Paris où le jeune Michel fera toutes des études de lettres et philosophie. Ayant échoué à plusieurs reprises à l'agrégation il sera le secrétaire de jean Wahl pour le Collège de Philosophie, ce qui lui permettra de rencontrer le milieu des intellectuels. Il enseigne quelques mois au lycée Mallarmé à Sens, puis profite d'un essai de réforme de l'enseignement égyptien pour traverser la Méditerranée et devenir professeur dans la vallée du Nil, entre les pharaons et les ermites. Il devient ensuite lecteur à l'université de Manchester en Angleterre.

Possédé par le démon de l'écriture, il publie ses premiers romans aux Éditions de Minuit, par l'intermédiaire de Georges Lambrichs. Les voyages continuent, à la fois professionnels et exploratoires: Grèce, Suisse où il rencontre Marie-Jo qu'il épouse en 1958. Prix littéraires, travail chez des éditeurs, vie parisienne, nombreux voyages aux États-Unis. Après mai 68 il tente une rentrée dans l'enseignement universitaire français, ce qui l'amène à s'installer à Nice, puis il est nommé professeur à la faculté des lettres de Genève.

Les livres s'accumulent apportant chaque fois la surprise; essais, récits du jour ou de la nuit, poèmes, nouvelles combinaisons qui feront « le désespoir des esprits routiniers ». Les collaborations se multiplient avec peintres, musiciens, photographes. Séjours au Japon et en Australie; voyages en Chine. Michel Butor vit désormais dans un village de HauteSavoie. « Tout en continuant à courir le monde, il s'efforce de mettre un peu d'ordre dans ses papiers et dans sa tête », selon ses propres termes.


ECHANTILLONNAGE BIBLIOGRAPHIQUE


L'emploi du temps, roman, les Éditions de Minuit, 1956
Mobile, étude pour une représentation des États-unis, Gallimard, 1962
Répertoire, 5 volumes, essais et conférences, les Éditions de Minuit, 1960-1982
Le Génie du lieu, 5 volumes, critique géographique, Grasset, 1958, puis Gallimard, 1971, Boomerang, 1978, Transit, 1992, Gvroscone, 1996
Matière drêves, 5 volumes, onirographie, Gallimard, 1975-1985
Improvisations, 7 volumes, enseignement universitaire, la Différence, sur Flaubert, 1984, Michaux, 1985 (repris en 1999 sous le titre de sismograe aventureux). Rimbaud, 1989, Butor, 1993, Balzac, (3 volumes : Le marchand et le génie, Paris à vol d'archange, Scènes des vie féminine), 1998
A la frontière, poésie, la Différence, 1996
Collation, poésie, Seghers, 2003
Michel Butor, collection Poètes d'aujourd'hui, Seghers 2003



Michel Butor a écrit les textes originaux d’ART-I-SHOW, dévorer le calendrier, publié aux éditions l’Esprit du Temps.

Georges ABRAHAM

Georges ABRAHAM est médecin psychiatre et psychanalyste, philosophe, ancien professeur de psychiatrie aux Universités de Genève et Turin, chargé de cours de Sexologie médicale à l’Université de Marseille et membre-formateur de la Société Suisse de Psychanalyse.


BIBLIOGRAPHIE


Georges Abraham est l’auteur de très nombreux cours et conférences et de plus de trois cents articles scientifiques dans les domaines de la sexologie, de la psychiatrie, de la psychanalyse. Aux éditions l'Esprit du Temps, il est l'auteur d'un roman : les Confessions d'un psychanalyste.


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


1) Psychodynamique essentielle, Doin, Paris, 1964.
2) Clinique sexologique, Doin, Paris, 1967.
3) (avec W. Pasini) Introduction à la sexologie médicale.,Payot, Paris, 1974 (Traduction en italien).
4) (avec R. Porto) Psychanalyse et thérapies sexologiques, Payot, Paris, 1978. (Traductions en italien et espagnol).
5) Psychiatrie pluridimensionnelle, Payot, Paris, 1979 (Traduction en italien).
6) (et al.) Vecchi buoni e cattivi. C.I.C., Rome, 1980.
7) (avec A. Andreoli), La psychothérapie aujourd’hui, Simep, Lyon, 1982.
8) (et al) Al di là della medicina psicosomatica. SEI, Turin, 1983.
9) (avec I. Simeone), Introduction à la psychogériatrie, Simep, Lyon, 1984.
10) Ne il giorno ne l’ora (roman), Frassinelli, Milan,1984.
11) (et al.) Neuroendocrinologie du plaisir. Simep, Lyon, 1985 (Traduction en italien).
12) Amare l’amore, Frassinelli, Milan, 1985.
13) Il bene d’entro, Frassinelli, Milan, 1986.
14) (avec C. Peregrini), Ammnalarsi fa bene, Milan, Feltrinelli, 1986.
15) (et al.) Sessuologia clinica, Masson-Italie, Milan, 1992.
16) Le eta della vita, Milan, Mandadori, 1993.
17) (avec S. Caruso et M. Joanes), Psicocomatica, Masson-Italie, Milan, 1994.
18) Les confessions d’un psychanalyste (roman), L’Esprit du Temps, Bordeaux, 1994.
19) Un amore tutto nuovo, Milan, Mondadori, 1995.
20) (avec D. Vlatkovic), Plaisir et douleur. Georg, Genève, 1995.
21) (avec H. Van), Psychiatrie psycho-biologique. Médecine & Hygiène, Genève. 1995.
22) Sogni del giorno e sogni della notte, Mondadori, Milan, 1996 (Traduction en portugais).
23) I secreti del nostro corpo, Mondadori, Milan, 1997.
24) Il sogno del secolo. Mondadori, Milan, 1999 (Traduction en portugais).
25) Tout ce qu’il faut savoir sur l’érotisme de l’homme et de la femme, M. Favre, Lausanne, 1999.
26) I mille volti del piacere, Mondadori, Milan, 2002.
27) (et al.) Il sonno come necessità ed il sonno come piacere, Cortina, Turin, 2004.


Bernard COCULA

Professeur émérite à l'université Michel-de-Montaigne-Bordeaux III, Bernard Cocula a été Président du Centre François-Mauriac de Malagar et créateur des « Vendanges de Malagar », rendez-vous annuel, littéraire et culturel, dans la maison de Mauriac à Malagar. Ila également dirigé les Nouveaux Cahiers François Mauriac, aux éditions Grasset.


BIBLIOGRAPHIE

« On ne s’étonnera donc plus que dans sa bibliographie, riche d’une cinquantaine de titres, dominent des études vouées à des écrivains engagés dans les combats du siècle, comme Camus, Aragon, Vailland, Sartre, Nizan, Vercors. Et surtout qu’il ait fait de François Mauriac, prince des grands écrivains-journalistes, son auteur de prédilection. Il nous laisse trois ouvrages sur son chef-d’œuvre : le Bloc-Notes, dont le dernier, décisif, a été publié à Bordeaux, en 1994, par L’Esprit du temps ». (Jean Touzot)

Aux éditions l’Esprit du Temps :

Mauriac, le bloc-notes, 1994


André COMTE-SPONVILLE

Philosophe, enseignant à l'Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne et ancien élève de l'École normale supérieure, André Comte-Sponville est l'auteur de nombreux ouvrages de philosophie, ayant contribué à populariser cette discipline. Il est co-auteur, aux éditions l’Esprit du Temps en 2001, du livre Qu’est-ce que l’amour ?, avec Philippe Brenot et Pierre Costa.



BIBLIOGRAPHIE


Entre autres ouvrages :


Traité du désespoir et de la béatitude, PUF, 2 vol., 1984, 1888
Une éducation philosophique, PUF, 1989
L'amour la solitude, Albin Michel, 1992
Valeur et vérité, PUF, 1994
Petit traité des grandes vertus, PUF, 1995
Impromptus, PUF, 1996
L'Être-temps, PUF, 1999
Dictionnaire philosophique, PUF, 2000
La Philosophie, PUF. coll « Que sais-je ? », 2000
Le bonheur, désespérément, Librio, 2001
Qu’est-ce que l’amour ?, L’Esprit du Temps, 2001
Présentations de la philosophie, Albin Michel, 2002
A-t-on encore besoin d’une religion ?, Albin Michel, 2003



Pierre de COUBERTIN

Pierre Frédy, baron de Coubertin, était le fils d'une riche famille d'aristocrates catholiques, il fait ses études à l'école jésuite Sainte-Ignace à Paris. En 1883, ce grand lecteur de Taine découvre l'Angleterre et compare la pédagogie française fondée sur l'autorité au système anglais. Il crée à son retour en France une école de rugby, sport qui incarne à ses yeux une préparation idéale à la vie. En tant qu'éducateur, il se fait le défenseur des jeux éducatifs, générateurs de vertus morales. Son idéal va se concrétiser rapidement. En Sorbonne, le 25 novembre 1892, il annonce que, sur une base conforme aux conditions de la vie moderne, il pense au rétablissement des Jeux Olympiques. Deux ans plus tard, un congrès international réuni à Paris, vote à l'unanimité la constitution d'un Comité International Olympique. C’est le début des Jeux Olympiques modernes qu’il dirigera de 1896 à 1925. Cette année-là, il décide d’interrompre définitivement ses activités et se retire en Suisse : celui qui a joué un rôle primordial au sein du mouvement sportif français se dit en effet déçu par l'usage qui est fait de 'ses' Jeux.


BIBLIOGRAPHIE


Pierre de Coubertin a écrit de nombreux ouvrages historiques et politiques, notamment sur l’Europe. Paradoxalement, il a peu écrit sur les Jeux Olympiques qu’il avait créés. Le texte Idée Olympique, publié à l’Esprit du Temps, est extrait d’Olympie, conférence donnée à Paris en 1925.

Esprit Olympique, de Pierre de Coubertin et Juan-Antonio Samaranch, L’Esprit du Temps, 1992.

Charles DARWIN

Charles Darwin est né le 12 février 1809, à Shrewsbury, dans le Shropshire, il est le cinquième enfant d’une riche famille britannique. Son grand-père, Erasmus, était un médecin et un savant célèbre.
En 1825, Charles entame des études de médecine à l’université d’Edimbourg. Peu motivé, il préfère quitter Edimbourg pour Cambridge où il poursuit des études pour devenir pasteur. C’est à Cambridge qu’il rencontre le géologue Adam Sedgwick et le naturaliste John Stevens Henslow. Deux rencontres qui se révéleront déterminantes pour l’orientation de sa recherche. En décembre 1831, il part pour un tour du monde sur le Beagle, un navire de recherche destiné à améliorer les relevés des côtes de Patagonie. Des îles du Cap-Vert jusqu’aux Açores, en passant par les côtes sud-américaines, Tahiti, l’Australie et le Cap, la croisière se prolonge jusqu’en octobre 1836. Darwin amassera une somme considérable d’observations en géologie et en biologie. Il commence à noter ses idées dans ses Carnets sur la transmutation des espèces et, en 1838, il a déjà établi les grandes lignes de sa théorie de l’évolution des espèces qu’il publiera en 1859 sous le titre Sur l’origine des espèces. Ce sera l’un des plus grands succès de librairie puisque l’édition fut épuisée le soir même de sa mise en vente. Il faut dire qu’elle n’était alors tirée qu’à 1250 ex, ce qui est tout de même considérable !


BIBLIOGRAPHIE

Sur l’origine des espèces, 1859
La fécondation des orchidées, 1862
Variation des animaux et des plantes domestiques, 1868
La lignée humaine, 1871
L’expression des émotions chez l’homme et les animaux, 1872
Les Plantes insectivores, 1875
Les îles volcaniques, 1876
Le mouvement chez les plantes, 1880
La formation de l’humus végétal par l’action des vers de terre, 1881

Aux éditions l’Esprit du Temps :

Essai sur l’instinct, 1856 et in L’Instinct animal, L’Esprit du Temps, 1990

Un texte précurseur de l’éthologie et jamais republié.

Jacques ELLUL

Professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, Jacques Ellul est l’un des grands penseurs de notre temps, précurseur de nombreux courants de pensée dont ceux de l’écologie, la sémiotique, la lecture de la société technicienne…

« Penseur engagé au sens le plus noble du terme, c'est à dire partie prenante de tous les débats essentiels de son temps, Ellul ne répugnait pas à prendre la plume pour toucher le grand public par le biais d'articles volontiers polémiques publiés notamment dans Réforme , Le Quotidien de Paris, Ouest-France et Sud-Ouest Dimanche. Son "Histoire des institutions" en cinq volumes a accompagné des générations d'étudiants mais "L'espérance oubliée" était l'ouvrage dont il était le plus fier. Car chez ce polygraphe au ton volontiers prophétique, impossible de séparer le sociologue du théologien. Comme il le confiait au journal "Le Monde" en 1981: « Je décris un monde sans issue, avec la conviction que Dieu accompagne l'homme dans toute son histoire. » L'auteur de "La foi au prix du doute" est mort avec cette certitude. » (Patrick Chastenet)


BIBLIOGRAPHIE


Son engagement dans le siècle nourrit une oeuvre considérable : près d'un millier d'articles et une cinquantaine d'ouvrages traduits en plus de douze langues. "La technique ou l'enjeu du siècle", premier volet de sa trilogie consacrée à la critique de la société technicienne, paraît en France en 1954.

Les Editions l’Esprit du Temps sont l’éditeur des Cahiers Jacques-Ellul et d’ouvrage sur Jacques Ellul et son œuvre dont Jacques Ellul, penseur sans frontières, de Patrick Troude-Chastenet (2005) et Sur Jacques Ellul (1995).



OUVRAGES EN LIBRAIRIE
Bibliographie établie par Patrick Troude-Chastenet


HISTOIRE


Étude sur l'évolution et la nature juridique du Mancipium (thèse de doctorat en droit), Bordeaux, Delmas, 1936.
Essai sur le recrutement de l'armée française au XVIe et XVIIème siècles, mémoire de l'Académie des Sciences Morales et Politiques (Prix d'histoire de l’Académie), 1941.
Introduction à l'histoire de la Discipline des Églises réformées de France, chez l'auteur, 1943.
Histoire des institutions, Paris, Presses Universitaires de France : Tomes I et II : L'antiquité, 1951 (trad. espagnole, italienne) revu et corrigé 1972; T. III : Le Moyen-Âge, 1953 (trad. italienne) revu et corrigé 1975 et 1980 ; T.IV : XVIème-XVIIIème siècle, 1956 (trad. italienne) revu et corrigé 1976 ; T. V : Le XIXème siècle, 1957, revu et corrigé 1979, 12ème édition, collection Thémis/Science politique, P.U.F., 1993, réédition Paris, P.U.F., 1999.
Histoire de la propagande, Paris, P.U.F., collection Que sais-je?, n°1271, 1967, réédition 1976.

SOCIOLOGIE

La technique ou l'enjeu du siècle, Paris, Armand Colin, collection Sciences politiques, 1954 (trad. anglaise, espagnole, italienne, portugaise), réédition Economica, collection Classiques des sciences sociales, 1990 et 1999.
Propagandes, Paris, Armand Colin, 1962 (trad. anglaise, italienne), réédition Economica, collection Classiques des sciences sociales, 1990.
L'illusion politique, Paris, Robert Laffont, 1965 (trad. anglaise), réédition avec postface Pluriel/Livre de poche, 1977, La Table Ronde, préface de Daniel Compagnon, 2004.
Exégèse des nouveaux lieux communs, Paris, Calmann-Lévy, collection Liberté de l’Esprit, 1966 (trad. anglaise, japonaise), réédition La Table Ronde/ La petite vermillon, 1994 et 2004.
Métamorphose du bourgeois, Paris, Calmann-Lévy, collection Liberté de l’Esprit, 1967 (trad. italienne), réédition La Table Ronde/ La petite vermillon, 1998.
Autopsie de la Révolution, Paris, Calmann-Lévy, collection Liberté de l’Esprit, 1969 (trad. anglaise, espagnole, italienne).
Jeunesse délinquante. Une expérience en province,(en collaboration avec Yves Charrier), Paris, Mercure de France, collection En direct, 1971, Jeunesse délinquante. Des blousons noirs aux hippies, réédition Nantes, Éditions de l'AREFPPI, 1985.
De la Révolution aux révoltes, Paris, Calmann-Lévy, collection Liberté de l’Esprit, 1972, (trad. allemande, espagnole).
Les nouveaux possédés, Paris, Fayard, collection Evolutions, 1973 (trad. anglaise, espagnole), réédition Mille et une nuits, 2003
Trahison de l'Occident, Paris, Calmann-Lévy, 1975 (trad. anglaise, allemande, italienne, espagnole), réédition Pau, Princi Negue, préface de Dominique North-Ellul, 2003
Le système technicien, Paris, Calmann-Lévy, 1977 (trad. anglaise), réédition, Le cherche midi, collection Documents, préface de Jean-Luc Porquet, 2004
L'idéologie marxiste chrétienne, Paris, Le Centurion, 1979.
L'empire du non-sens. L’art et la société technicienne, Paris, Presses Universitaires de France, collection La politique éclatée, 1980.
La parole humiliée, Paris, Éditions du Seuil, 1981 (trad. anglaise espagnole).
Changer de Révolution. L'inéluctable prolétariat, Paris, Editions du Seuil, collection Empreintes, 1982.
Le bluff technologique, Paris, Hachette, collection La force des idées, 1988, réédition Hachette, collection Pluriel Référence, préface de Jean-Luc Porquet, 2004.
Déviances et déviants dans notre société intolérante, Toulouse, Érès, collection Trajets, 1992.
La pensée marxiste. Cours professé à l’Institut d’études politiques de 1947 à 1979, mis en forme et annoté par Michel Hourcade, Jean-Pierre Jezequel et Gérard Paul, Paris, La Table Ronde, collection Contretemps, 2003.

THEOLOGIE

Le Fondement théologique du droit, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1946
Présence au monde moderne : problèmes de la civilisation post-chrétienne, Genève, Roulet, 1948 (trad. allemande, anglaise, coréenne, hollandaise, japonaise), édition révisée, Lausanne, préface de Bernard Rordorf, Presses Bibliques Universitaires, Editions Ouverture, 1988.
Le Livre de Jonas, Paris, Foi et Vie, Cahier Biblique n°4, 1952 (trad. anglaise).
L'homme et l'argent (Nova et Vetera), Neuchâtel/Paris, Delachaux et Niestlé, 1954 (trad. espagnole, grecque, italienne), réédition Lausanne, Presses Bibliques Universitaires, 1979.
Fausse présence au monde moderne, Paris, Les Bergers et les Mages, Tribune libre protestante, 1963 (trad. anglaise).
Le vouloir et le faire. Recherches éthiques pour les chrétiens, Introduction I, Genève/Paris, Labor & Fides, 1964 (trad. anglaise, japonaise).
Politique de Dieu, politiques de l’homme, Paris, Éditions Universitaires, collection Nouvelle Alliance, 1966 (trad. anglaise, italienne).
L'impossible prière, Paris, Le Centurion, 1971 (trad. anglaise).
Contre les violents, Paris, Le Centurion, collection Révisions, 1972 (trad. anglaise, espagnole, japonaise, coréenne).
Sans feu ni lieu. Signification biblique de la Grande Ville, Paris, Gallimard, collection Voies ouvertes, 1975 (trad. anglaise, espagnole, portugaise, japonaise), réédition Paris, La Table Ronde/ La petite vermillon, 2003.
L'espérance oubliée, Paris, Gallimard, collection Voies ouvertes, 1972 (trad. anglaise, italienne), réédition Paris, La Table Ronde, collection Contretemps, 2004.
Ethique de la Liberté, 2 Vol., Genève, Labor et Fides, Nouvelle Série Théologique n° 27 et n°30, 1973-1975 (trad. anglaise).
L’Apocalypse : architecture en mouvement, Desclée de Brouwer, 1975 (trad. allemande, anglaise, portugaise).
L’idéologie marxiste chrétienne. Que fait-on de l’évangile ?, Paris, Le Centurion, 1979.
La foi au prix du doute : ‘’Encore quarante jours...’’, Paris, Hachette, 1980 (trad. anglaise).
Les Combats de la liberté (Ethique de la Liberté - Tome 3), Genève, Labor et Fides, Paris, Le Centurion, 1984 (trad. anglaise).
La subversion du christianisme, Paris, Éditions du Seuil, collection Empreintes, 1984 (trad. anglaise), réédition Paris, La Table Ronde/ La petite vermillon, 2001.
Conférence sur l'Apocalypse de Jean, Nantes, Éditions de l'AREFPPI, 1985.
La raison d'être. Méditation sur l'Ecclésiaste, Paris, Éditions du Seuil, collection Empreintes 1987, réédition Seuil, collection La Couleur des idées, 1995.
La Genèse aujourd'hui, (avec François Tosquelles), préface de Claude David, Nantes, Éditions de l'AREFPPI, 1987.
Anarchie et christianisme, Lyon, Atelier de Création Libertaire, 1988, réédition Paris, La Table Ronde/ La petite vermillon, 1998.
Si tu es le Fils de Dieu. Souffrances et tentations de Jésus, Zurich, EBV, Paris, Le Centurion, 1991
Ce Dieu injuste... ? Théologie chrétienne pour le peuple d'Israël, Paris, Arléa, 1991, réédition Poche/Arléa, 1999.
I slam et judéo-christianisme, Paris, P.U.F., collection Intervention philosophique, préface de Alain Besançon, avant-propos de Dominique Ellul, 2004

DIVERS

À temps et à contretemps. Entretiens avec Madeleine Garrigou-Lagrange, Paris, Le Centurion, collection Les interviews, 1981.(trad. anglaise)
Un chrétien pour Israël, Monaco, Éditions du Rocher, collection Hatsour, 1986.
Ce que je crois, Paris, Grasset, 1987.
L'homme à lui-même. Correspondance Jacques Ellul et Didier Nordon, Paris, Éditions du Félin, collection Vifs, 1992.
Patrick Chastenet, Entretiens avec Jacques Ellul, Paris, La Table Ronde, 1994 ; Jacques Ellul on Religion, technology and politics, traduit par Joan Mendès France, Atlanta, Georgia, Scholars Press, 1998.
Silences, Poèmes, Bordeaux, Opales, 1995.
Oratorio. Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, Bordeaux, Opales, 1997. Jacques Ellul and Patrick Troude-Chastenet, Jacques Ellul on politics, technology and christianity, Eugene, Oregon, Wipf and Stock, 2005


Lien avec l'Association Internationale Jacques-Ellul :

www.jacques-ellul.org


Jean-Louis ETIENNE

Médecin et explorateur, Jean-Louis Etienne a mèné plusieurs expéditions à vocation pédagogique pour faire connaître les régions polaires et comprendre le rôle qu'elles jouent sur la vie et le climat de la terre. Il a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu'à la course autour du monde à la voile sur Pen Duick VI avec Eric Tabarly. En 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire. Au printemps 2002, il a réalisé la Mission Banquise, une dérive de trois mois sur la banquise du pôle Nord à bord du Polar Observer pour un programme de recherche et d’informations sur le réchauffement climatique. Sa prochaine expédition, de décembre 2004 à avril 2005, s’est déroulée sur l’atoll français de Clipperton dans le Pacifique. Il a conduit une équipe de chercheurs du Muséum, de l’IRD, du CNRS, pour faire un inventaire de la biodiversité et un état de l’environnement marin. Il mène actuellement le projet d’une estimation des glaces du pôle par mesure aerienne.


BIBLIOGRAPHIE


Jean Louis Etienne a écrit de nombreux ouvrages dont Pôle Sud, livre à deux voix avec Jean-Baptiste Charcot, aux Editions l’Esprit du Temps, en 1995.


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


- MEDECINE ET SPORT DE MONTAGNE, Editions Favre, 1983
- LE MARCHEUR DU POLE, Editions Robert Laffont, 1986
- TRANSANTARCTICA, Editions Robert Laffont, 1990
- POLE SUD, Editions L'Esprit du Temps, 1991
- LES POLES, Editions Arthaud, 1992
- ANTARCTICA, Editions Gallimard, 1992
- EXPEDITION EREBUS, Editions Arthaud, 1994
- LE POLE INTERIEUR, Editions Hoëbeke, 1999
- LA COMPLAINTE DE L’OURS, Editions JC Lattes, 2001
- MISSION BANQUISE, Editions 7è Continent/Le Seuil, 2002


Lien avec le site de Jean-Louis Etienne :

www.jeanlouisetienne.fr
François MAURIAC

François Mauriac est né à Bordeaux en 1885 dans une famille bourgeoise, catholique et conservatrice. Il restera sa vie durant profondément attaché à ses racines bordelaises, ainsi qu’il apparaîtra dans la plupart de ses romans.
Après des études secondaires dans sa ville natale, il prépara une licence de lettres, puis quitta Bordeaux en 1907 pour tenter à Paris le concours de l’École des Chartes. Il n’y fera qu’un bref séjour et démissionnera dès 1909 pour se consacrer uniquement à la littérature.
Les maîtres de son adolescence furent Maurras et Barrès. Son premier recueil de vers : Les Mains jointes (1909), salué par Barrès précisément, fut suivi d’un autre recueil, Adieu à l’adolescence (1911), et de deux romans : L’Enfant chargé de chaînes (1913), La Robe prétexte (1914).
Envoyé à Salonique en 1914, François Mauriac, réformé pour raison de santé, ne participa guère aux combats. Les années d’après guerre allaient être pour lui celles de la gloire littéraire. Donnant la pleine mesure de son talent romanesque, il publia coup sur coup plusieurs de ses œuvres majeures, Le Baiser au lépreux (1922), Le Fleuve de feu (1923), Génitrix (1923), Le Désert de l’amour (1925), Thérèse Desqueyroux (1927), Le Nœud de vipères (1932), Le Mystère Frontenac (1933).
Satires cruelles du pharisianisme bourgeois, ses romans sont avant tout l’œuvre d’un « catholique qui écrit » comme il se plaisait à se définir lui-même. C’est le combat en chaque homme entre Dieu et Mammon, pour reprendre le titre de l’un de ses essais, que Mauriac décrit, sondant les abîmes du mal et cherchant à percer les mystères de la Rédemption.
Au faîte de sa gloire, François Mauriac allait modifier, au milieu des années 1930, son regard sur le monde ; délaissant quelque peu la littérature, il allait s’engager dans le combat politique. S’éloignant progressivement des positions conservatrices de sa jeunesse, il entreprit de dénoncer la menace fasciste, condamnant l’intervention italienne en Éthiopie, puis le bombardement de Guernica par les nationalistes espagnols en 1937.
Lorsque éclata la Seconde Guerre mondiale, François Mauriac avait définitivement choisi son camp : il appartint sous l’Occupation à la résistance intellectuelle, condamnant l’« excès de prosternations humiliées qui [tenaient]lieu de politique aux hommes de Vichy » ; il participa au premier numéro des Lettres françaises clandestines, en 1942, et publia, en 1943, toujours clandestinement, sous le pseudonyme de Forez, Le Cahier noir.
À soixante ans, le Mauriac d’après-guerre se fit surtout écrivain politique. De 1952 à sa mort, chroniqueur au Figaro, auquel il collaborait depuis 1934, puis à L’Express, il devait livrer chaque semaine, dans son « Bloc-notes », d’une plume souvent polémique, sa critique des hommes et des événements. En 1952, il condamna la répression de l’insurrection marocaine et apporta à la cause de la décolonisation toute l’autorité du prix Nobel de Littérature, qu’il venait de recevoir, en acceptant de prendre la présidence du comité France-Maghreb.
Enfin, après avoir soutenu la politique de Pierre Mendès-France, François Mauriac, dans les dix dernières années de sa vie, devait trouver en la personne du général de Gaulle l’homme d’État conforme à ses vœux, incarnant les valeurs pour lesquelles avait combattu ce « chrétien écartelé ».
Lauréat du grand prix du roman de l’Académie française en 1926, président de la Société des Gens de lettres en 1932, François Mauriac fut élu à l’Académie française le 1er juin 1933, par 28 voix au premier tour, à la succession d’Eugène Brieux. Cette « élection de maréchal » survenait alors que le romancier, gravement malade, venait d’être opéré d’un cancer des cordes vocales.
François Mauriac fut fait Grand-croix de la Légion d’honneur, par le général de Gaulle. Il décéda la même année que celui-ci, qu’il admirait profondément, le 1er septembre 1970.


BIBLIOGRAPHIE

Aux éditions l’Esprit du Temps

Les éditions l’Esprit du Temps sont éditeurs de la collection Malagar, regard et études sur l’œuvre de François Mauriac et son temps, dont deux ouvrages consacrés à sa relation forte avec de Gaulle : Mauriac et de Gaulle et Chercheurs d’absolu. Nous avons en outre publié le grand texte autobiographique de François Mauriac (Les Commencements d ‘une vie) dans sa version première inédite (Une enfance provinciale), comportant environ 7 pages qui ne sont pas dans le texte de la Pleiade, car retirées par Mauriac avant leur état final, dans le livre à deux voix avec Michel Suffran : Bordeaux, une enfance, L’Esprit du Temps, 1989

Jean-Marie PELT

Président de l’Institut Européen d’Ecologie et professeur émérite de l’Université de Metz, Jean-Marie Pelt est pharmacien, botaniste et écologiste de renom. De nombreuses missions scientifiques à l’étranger (Afghanistan, Togo, Dahomey, Côte d’Ivoire, Maroc, etc) l’ont amené à s’intéresser aux pharmacopées traditionnelles de ces pays. Aujourd’hui, il est très sollicité pour tout ce qui concerne les problèmes de sécurité alimentaire, et notamment les incidences potentielles des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur la santé et l’environnement.


BIBLIOGRAPHIE


Jean-Marie Pelt est connu pour ses nombreux ouvrages traitant du monde des plantes ou d’écologie, et aux éditions l’Esprit du Temps en 1993 avec son très beau texte Une leçon de nature, dans l’ouvrage du même nom associant les Lettres sur la botanique de Jean-Jacques Rousseau.


OUVRAGES EN LIBRAIRIE

L’homme re-naturé (Seuil),
Les drogues (Fayard),
Les plantes : amours et civilisations végétales (Fayard),
Fêtes, fleurs et saisons (Fayard)
Le tour du monde d’un écologiste (Fayard)
Au fond de mon jardin (Fayard)
Des légumes (Fayard)
Des fruits (Fayard)
Dieu de l’univers, science et foi (Fayard)
De l’univers à l’être (Fayard)
Les langages secrets de la nature (Fayard)
Les plantes en péril (Fayard)
Le jardin de l’âme (Fayard)
Plantes et aliments transgéniques (Fayard)
La plus belle histoire des plantes (Seuil)
La cannelle et le panda (Fayard)
La terre en héritage (Fayard)
Variations sur les fêtes et les saisons (Le Pommier)
A l’écoute des arbres (Albin Michel)
La vie est mon jardin (Alice, Belgique)
Les nouveaux médicaments naturels (Fayard)
Les épices (Fayard)
L’avenir droit dans les yeux (Fayard)

On le connaît également pour ses séries télévisées, dont les principales sont :

• L’aventure des plantes I (TFI, 1982)
• L’aventure des plantes II (TFI, 1987 – 7 d’Or du Meilleur documentaire)
• Des plantes et des hommes (Arte, 1993, 1994)
• La preuve par cinq (La 5, CNDP, novembre 1995)
• Passion terre (France3 Lorraine, 2002).



Jean-Jacques ROUSSEAU

Ecrivain et philosophe français, Jean-Jacques Rousseau nait à Genève dans une famille calviniste. Orphelin de mère, il est abandonné par son père à l'âge de 10 ans et élevé par son oncle. Son éducation se fait au gré de ses fugues, de ses errances à pied, et de ses rencontres, en particulier de Mme de Warens qui deviendra sa maîtresse et bienfaitrice et influencera son œuvre, s'attachant à parfaire son éducation et le contraignant à se convertir au catholicisme. En 1741, Jean-Jacques Rousseau devient précepteur des enfants de Mme de Mably à Lyon. Passionné de musique, il élabore un système de notation musicale qui ne rencontre pas le succès qu’il avait espéré. Après un séjour à Venise, il retourne à Paris et se lie d'amitié avec Diderot qui lui demande d'écrire des articles sur la musique pour l'Encyclopédie. Jean-Jacques Rousseau vit alors en ménage avec Thérèse Levasseur, modeste servante, avec laquelle il aura cinq enfants. Ne pouvant les élever correctement, il les confiera aux Enfants-trouvés, ce que lui reprocheront plus tard ses ennemis.
Jean-Jacques Rousseau acquiert la gloire en 1750 avec son Discours sur les sciences et les arts. Il y prend comme hypothèse méthodologique ce qui va devenir le thème central de sa philosophie : l'homme naît naturellement bon et heureux, c'est la société qui le corrompt et le rend malheureux. Il réfute ainsi la notion de péché originel. Jean-Jacques Rousseau retourne dans sa patrie d'origine en 1754 et retrouve la religion calviniste. Après un séjour chez Mme d'Epinay, il est recueilli à Montmorency en 1757 par le maréchal de Luxembourg et va y passer les années les plus fécondes de son existence. Il achève Julie ou la Nouvelle Héloïse, roman épistolaire préromantique, et surtout Du contrat social, son grand traité politique en faveur de la démocratie.
À leurs sorties, en 1762, Le Contrat social est saisi et L'Émile, traité de pédagogie, est condamné être brûlé. Les menaces qui pèsent sur lui l'obligent à l'errance. Il s'enfuit alors en Suisse. En 1765, il commence la rédaction des Confessions. Certain d'être persécuté, il continue d'errer. Au printemps 1770, il revient à Paris et reprend, avec sa femme Thérèse, une vie chiche, vivant de son travail de copiste de musique.
En 1778, le marquis de Girardin l'accueille dans sa propriété d'Ermenonville, où il achève Les Rêveries du promeneur solitaire. C'est là qu'il meurt, le 2 juillet 1778. La Convention fit transporter ses restes au Panthéon en 1794.

BIBLIOGRAPHIE


Aux Editions l’Esprit du Temps, les Lettres sur la botanique de Jean-Jacques Rousseau constituent la deuxième partie du livre Une leçon de nature avec Jean-Marie Pelt.


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


Discours sur les sciences et les arts (1750)
Le Devin du village (Opéra, 1752)
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755)
Discours sur l'économie politique (1755)
Lettre à d'Alembert sur les spectacles (1758)
Julie ou la Nouvelle Héloïse (roman, 1761)
Du contrat social (1762)
L'Emile ou De l'éducation (1762)
Lettres écrites de la montagne (1764)
Les Confessions (1665-1770, publié en 1782)
Pygmalion (1770)
Rousseau, juge de Jean-Jacques ou Dialogues (1772-1776 publié en 1780)
Les Rêveries du promeneur solitaire (1776-1778, publié en 1782).


Michel SUFFRAN

Médecin et écrivain, Michel Suffran est né rue Saint-Rémi à Bordeaux, tout près du port dont il conserve, gravée dans sa mémoire, l'intense palpitation. Puis il a vécu dans un village du Lot-et-Garonne qui a servi de cadre à son premier roman : Le Lieu le plus obscur (1982).
Michel Suffran a exercé pendant une trentaine d'années la médecine et a mené parallèlement un travail d'écrivain. Il s'est d'abord consacré à l'écriture radiophonique et à l'écriture de films (œuvres originales et adaptations littéraires). Il a ensuite développé une œuvre prolifique et extrêmement diverse : roman, poésie, histoire, nouvelle, essai, biographie… avec une prédilection pour la création théâtrale. Il collabore régulièrement avec le Groupe 33, le Théâtre de la Lucarne, le Théâtre du Port de la Lune.
Son premier livre publié, Sur une génération perdue, 1965, est consacré aux écrivains aquitains nés vers 1885, pour la plupart disparus dans la fournaise de la guerre de 1914-1918. Michel Suffran a bien connu François Mauriac à qui il a dédié une part de ses ouvrages de critique littéraire. Il a également publié un livre autour de Dino Buzzatti (Qui êtes-vous Dino Buzzatti ?, La Manufacture, 1991), un autre de ses « compagnons des routes intérieures ».
Michel Suffran a été récompensé par le Grand Prix littéraire de la ville de Bordeaux. Il est également membre de l’Académie des sciences, arts et belles lettres de Bordeaux. (Arpel)


BIBLIOGRAPHIE

Michel Suffran a publié de nombreux ouvrages en librairie dont, aux éditions l’Esprit du Temps Un port d’attache in Bordeaux, une enfance, livre à deux voix avec François Mauriac, et l’Embarcadère, dans la collection « Théâtr’Avenir ».


OUVRAGES EN LIBRAIRIE


Thérèse solitude, Opales, 2003
Rose et Rosie, Les Dossiers d'Aquitaine, 2002
Cyrano, né Bergerac, Les Dossiers d’Aquitaine, 2002
Don Quichotte ou le chevalier au miroir Les Dossiers d’Aquitaine, 2001
Sentinelle de l’aube, Aubéron, 2001
L’Arc et la flèche, Opales, 2001
Christian Letoct : les coulisses du regard, avec Christiane Sicart-Letoct, Opales, 2001
Guignol Guérin, la vie au bout des doigts, avec Jeanne Brannens, Les Dossiers d’Aquitaine, 2001
Clairières dans la ville, illustrations de Jacques Guibillon, Opales, 2000
Arion ou le secret de l'île : les enquêtes involontaires de Sébastien Lechat, Aubéron, 2000
Une enfance en Aquitaine (mémoires), La Renaissance du livre, 2000
Une inconnue nommée Marie, éd. Opales, 1999
Le Sourire de pierre, Aubéron, 1999
La sirène de Noviomagus, Atlantica, 1997
L'Aubier, éd. Le Bord de l'eau, 1997
Mauriac et Bordeaux, histoire d'une passion, CMD éd.
Le Rêve est une seconde ville, Les Dossiers d'Aquitaine
L'Île de Pâques, Quatre auteurs pour quatre saisons, collection Un temps d'arrêt, éd. Abacus, 1995
Les Sablonnières, Fréquence Nuit, Le Fil de l'araignée, Théâtr'Avenir
Hypothèse fragile, in «Si les lions pouvaient parler» sous la direction de Boris Cyrulnik, Quarto-Gallimard, 1998
Village, éd. Opales.
Pilate, l'homme aux mains nettes, éd. J. Curutchet, 1995
Encoches d'encre, précédée d'une lettre de Bernard Clavel, Opales, 1994
Introduction et présentation des Œuvres complètes de Jean de La Ville de Mirmont, Champ Vallon.
L'Embarcadère, L'Esprit du Temps, 1994
L'Aquitaine de François Mauriac, Édisud, 1992
Bordeaux, une enfance, L'Esprit du Temps, 1990
In libris, in Quinze écrivains pour une bibliothèque, à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle bibliothèque de Bordeaux, William Blake & Co Éd./ Mairie de Bordeaux, 1991
Les Vendanges de Brumaire, Presses de la Cité, 1989
Les grandes heures de Bordeaux, Perrin, 1989. Rééd. 2003
Bordeaux, ombre et lumière, Tchou, FNAC éditions.
La Réunion de famille, éd. Dominique Balland, 1988
Villesonge, éd. J. Curutchet, 1988. Prix de la Renaissance Aquitaine 1989
Cadillac, armure de pierre, photographie de J.L. Chapin, éd. Fanlac, 1988
Qui êtes-vous Dino Buzzatti?, en collaboration avec Yves Panafieu, éd. de la Manufacture, 1991
La Nuit de Dieu, éd. Albin Michel, 1986. Prix Medec, prix Durchon-Louvet de l'Académie française 1987
Histoire d'Aquitaine, Hachette et Calmann-Lévy (2è édition, 1987)
Bordeaux, visage de pierre, lithographies de P. Mahut, Ph. Petit éditeur.
Les Pyrénées de Francis Jammes, Édisud, 1985
François Mauriac ou le regard de la mémoire, préface de Claude Mauriac, photographie Anne Garde, éd. Colona, 1985
Le Lieu le plus obscur, Maurice Nadeau, «Papyrus», 1982
La Chambre, éd. du Chat Bleu.
Bordeaux naguère, Payot et Aubéron (2è édition, 1991), Aubéron, 2002
Lewis et Alice, éd. de l'Avant-Scène.
Savonarole ou le plaisir de Dieu seul, éd. de l'Avant-Scène, 1971
La Lueur d'une lampe éteinte, éd. des Mains Jointes.
Poésie et chanson en France, Signorelli éd., Rome.
François Mauriac, Seghers.
Lourdes ou les témoins sont aveugles, éd. SOS, 1976
Chimères de proue, préface de Michel Ciry, ill. C. Jean dit Cazeaux, SNP, 1976
Ars ou le poids du péché, éd. SOS, 1973
Évangéline, Ducros éd.
Jacques Rivière, ou la conversion à la clarté, Wesmaël-Charlier.
Alain-Fournier, ou le mystère limpide, Wesmaël-Charlier.
Jean de La Ville de Mirmont, préface de François Mauriac, Seghers.
Sur une génération perdue, préface de François Mauriac, Samie éd.



_ _ _
Réalisation : Giboo
Logo L'Esprit du Temps
© 2005 - 2019 Editions l'Esprit du Temps
53 Rue Carnot - BP 03 - 33321 Bègles Cedex
info@lespritdutemps.com
Siret : FR1035176367700033 - APE : 221A